Le Cercle" de Bernard Minier (Editions Pocket): j'ai la mémoire qui flanche

‎16-08-2021 15:07

Le Cercle" de Bernard Minier (Editions Pocket): j'ai la mémoire qui flanche

C'était il y a plus de dix ans certainement… mais j'avais déjà lu ce roman! Ma mémoire l'avait juste enfoui sous des couches et des couches d'autres lectures pour m'en faire oublier jusqu'à son titre. Mais la spectaculaire scène d'ouverture du roman a réveillé mes connexions neuronales récalcitrantes et les liens se sont retissés petit à petit. Et alors, de plus en plus précise, l'image du dénouement de ce thriller magistral se reformait dans ma tête. 
Me restait juste à reparcourir le chemin de presque huit cents pages pour combler les trous. C'était long mais c'était bon!
 
Pitch (4ème de couv):
"Pourquoi la mort s'acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest?
Une prof assassinée, un éleveur dévoré par ses propres chiens… et un mail énigmatique, peut-être signé par le plus retors des serial killers.
Confronté dans son enquête à un univers terrifiant de perversité, le commandant Servaz va faire l'apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens."
J'ai une mémoire de poisson rouge, certes! Mais il n'a suffit que de quelques pages pour que la trame du roman dans sa globalité me revienne. Et quel roman! Le meurtre qui ouvre le bal était bel et bien resté ancré dans ma mémoire. Et le meurtrier derrière cette mise en scène a fini aussi par revenir à la surface. Mais il me restait de nombreux blancs à combler et notamment la participation du serial killer Hirtmann dans la manipulation des fils de marionnettes des personnages… ou pas!
 
Bernard Minier en chef d'orchestre d'un panel de personnages double-face dirige son roman à la baguette, et n'hésite pas une nouvelle fois à malmener son flic Martin Servaz. L'écriture est toute en énergie et tension. Et le soin du travail sur le cadre, la lumière et la bande sonore, dignes d'un réalisateur chevronné, facilite l'impression dans la rétine d'image apocalyptiques à faire pâlir Hollywood... et à faire faire des cauchemars!
Hâte de poursuivre mon chemin en compagnie du duo Minier/Servaz!
 
Toutes les chroniques sont à retrouver sur le blog d'Un Livre dans ma Baignoire, présent sur Blogspot, Facebook (et Insta pour savoir quelle sera ma prochaine lecture)
ULDMB TXT.jpg
Laure / Un Livre dans ma Baignoire
Cultura Epagny