Le Rêve de Ryosuke, de Durian Sukegawa

‎20-08-2018 22:06

Le Rêve de Ryosuke, de Durian Sukegawa

51PW23Sm3pL._SX195_.jpg

Le jeune Ryôsuke manque de confiance en lui et souffre d'un mal-être qui puise son origine dans la mort prématurée de son père. Après une tentative de suicide, il part sur ses traces et s'installe sur l'île où celui-ci a passé ses dernières années. Là, sur ce bout de terre réputé pour ses chèvres sauvages, il va tenter de réaliser le rêve paternel : confectionner du fromage. Mais son projet se heurte aux coutumes locales et suscite la colère des habitants de l'île. A travers les épreuves de Ryôsuke, Durian Sukegawa évoque la difficulté à trouver sa voie, soulignant le prix de la vie, humaine comme animale, et pose une question essentielle : jusqu'où sommes-nous prêts à aller pour réaliser nos désirs ?

 

J’avais déjà beaucoup aimé le premier roman de l’auteur, Les Délices de Tokyo, que j’avais trouvé poétique et beau. Une nouvelle fois, sa plume nous ravit avec cette histoire.

Trois personnes quittent « le continent » pour se rendre sur une île afin de réaliser des travaux. Ryôsuke, notre personnage principal, est une personne introvertie, qui a peur d’aller vers les autres, qui ne sait pas comment s’y prendre. Il est discret, mal à l’aise parfois avec les humains, surtout qu’il ne sait pas lui-même où il en est dans sa vie, quel est son véritable but. Sur l’île, il décide de retrouver un vieil ami de ses parents et va tenter de fabriquer du fromage de chèvre afin d’apporter une touche à ce lieu qui peut lui paraître si austère sur certains sujets.

Ce roman nous montre tout ce que peut vivre l’Homme au quotidien. A partir d’un certain moment dans sa vie, on peut se penser perdu, ne pas savoir quelle est notre rôle dans ce monde. Ryôsuke se sent parfois rejeté, abandonné, même l’île ne lui apporte pas cette sérénité qu’on pourrait essayer de chercher en dehors des grandes villes qui vont à mille à l’heure. Pire encore, il n’est pas en accord avec les coutumes des habitants, leur rapport avec les animaux qui ne servent au final qu’à les nourrir.

Comme pour son premier roman, Durian Sukegawa nous montre une réalité qui est navrante, qui commence avec des questionnements. Oui, il nous montre que l’humain ne se sent pas forcément à sa place, mais un message positif se fait ressentir à la fin de la lecture. Il a cette capacité à nous entrainer malgré nous vers une guérison de l’âme. La vie n’est pas parfaite, mais nous ne devons pas rester sur nos échecs et avancer.

C’est une belle philosophie de la vie, un roman d’une beauté exceptionnelle sans ce côté malsain qu’il peut y avoir dans la littérature française actuelle. Et pour ceux qui serait réfractaire à la littérature japonaise, sachez que ce roman est accessible, se lit très bien, et permet de s’évader le temps d’une lecture.

Pour le découvrir, suivez le lien.

Cultura Epagny
1 Réponse 1
‎25-09-2022 17:28

Re: Le Rêve de Ryosuke, de Durian Sukegawa

Bonjour @Cyndie_epagny 

 

Je viens de terminer ce roman, emprunté dans la famille.

 

J'avais déjà bien noté la grande humanité dans les écrits de Durian Sukegawa, avec "Les délices de Tokyo". On la retrouve ici, dans cette histoire de fils voulant réaliser le rêve de son père, à sa place. Il y a le questionnement de cette légitimité à le faire d'ailleurs, car Ryosuke ne doit-il pas vivre avant tout sa propre vie?

Mais il y a plein d'autres sentiments dans ce roman : l'amitié entre les trois jeunes débarqués sur cette île hostile à leur venue, la solidarité entre eux, la méfiance des locaux, l'aide de l'institutrice et du pêcheur, le poids des traditions et leur dose de mystère, l'opiniâtreté de Ryosuke, sa libération émotionnelle qui lui fera prendre des décisions.

Et puis, je suis restée stupéfaite d'en apprendre autant sur le fromage de chèvre, aliment surprenant si il en est dans la gastronomie japonaise!

 

Un roman plein de poésie, comme prévu, et qui laisse un baume de douceur sur l'esprit.

 

Le rêve de ryosuke : Durian Sukegawa - 2253074071 - Livres de poche | Cultura

Balises (1)
Les dernières discussions
Tout afficher >
  Je vous avais déjà parlé de cette autrice que j’aime beaucoup avec une BD où elle tentait de nous montrer ce qu’...
  Il s’agit d’un roman de la série des évangélistes, série que j’aime beaucoup. Pourtant, cette fois j’avais hâte ...
    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2024/02/le-vent-leger-de-jean-francois.html   " Ce q...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >