Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

‎02-12-2023 15:59

Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

Bonjour,

 

Par ces froids hivernaux, un tour à l'Ile Bourbon vous ferait sûrement du bien :

 

70_9782073029898_1_75.jpg

 

1829 : naît à l'île de La Réunion un garçon créole, Edmond. Rapidement orphelin, il est avant tout esclave et par conséquence, analphabète. La vie s'annonce infernale, mais l'enfant a un talent sans pareil : celui de déjouer les pronostics. Recueilli et élevé par un botaniste amoureux d'orchidées, Edmond est un prodige dès qu'il met les pieds dans un jardin. 1841. Âgé de douze ans, vif et rusé comme quatre, Edmond fait l'une des plus extraordinaires découvertes du monde : un nouveau fruit, un nouvel arôme, le plus savoureux, le plus connu, le plus aimé qui soit au XXIème siècle encore : la vanille ! Le fruit le plus rare raconte les aventures rocambolesques d'Edmond, maillon d'une chaîne qui unit le Mexique, l'Espagne, la France et La Réunion, autour d'un petit fruit pas comme les autres. Et voici donc une histoire vraie, amère, délicieuse et envoûtante.

 

En ce XIXème siècle plein de révolutions en tout genre, pas encore débarrassé des tyrannies de l'absolutisme royal mais si avide de prospérité économique, l'île de la Réunion, appelée alors île Bourbon voit son développement s'accélérer via la découverte de la pollinisation de la fleur de vanille. Et c'est le (très) jeune Edmond, esclave de la famille Bellier-Beaumont, qui est à l'origine de cette découverte. Si Edmond s'en réjouit, si son maitre en est fier, le reste de la population est plus méfiante. Comment un Cafre a-t-il pu réussir une telle prouesse, disent les Blancs... Pourquoi un esclave cherche-t-il à avoir des problèmes avec les Blancs, disent les esclaves...

 

Toute la problématique est là : il y a la fierté de la découverte, la possibilité d'expansion économique, la richesse à portée de main; mais il y a aussi les conventions sociales, le respect du "chacun à sa place", le front colonial face à l'incongruité de l'évènement. Comment avouer au reste du monde que la nouvelle prospérité de l'île est dûe à un esclave? Alors, quand l'abolition de l'esclavage arrivera enfin jusqu'à la Réunion, c'est tout un mode de vie qui s'éteint pour le bonheur des uns et le malheur des autres, et ce n'est pas toujours ceux qu'on pense.

 

Edmond Albius a donc réellement existé mais est presque passé sous silence. Gaêlle Bélem le ressuscite dans ce superbe roman historique et exotique, épique parfois. D'une écriture fluide et vivante (qui m'a fait souvent pensé à celle de Jean-Paul Delfino), elle nous retrace la vie de cet homme bon, généreux et candide. Il ne connaitra jamais la richesse que sa découverte aurait pu lui apporter, la laissant aux autres, nés du bon côté de la barrière.

 

Tout l'art de l'auteure a été aussi de nous décrire la vie dans une colonie au XIXème siècle, loin du pouvoir central. On découvre aussi l'histoire complète de la vanille, arôme découvert par Cortès mais qui ne saura être développé hors d'Amérique que bien des siècles plus tard. "Le fruit le plus rare" est bien un roman instructif passionnant sans être scolaire.

 

Pour se réchauffer le corps et l'esprit, n'hésitez pas à lire cette biographie enlevée et captivante, savamment sucrée !

 

Merci à @clo73 de m'avoir permis de lire ce roman.

 

Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius : Gaëlle Bélem - 2073029892 | Cultura

8 Réponses 8
‎03-12-2023 09:18

Re: Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

@soff78 ça a l'air intéressant ! Merci beaucoup pour cette découverte !

‎03-12-2023 14:16

Re: Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

Merci beaucoup @soff78 pour la présentation détaillée de cette intéressante biographie; je connaissais l'histoire d'Edmond Albius car j'ai pas mal  étudié les orchidées. Vu la complexité de la fleur de vanille, il lui a fallu pas mal de curiosité et d'ingéniosité et d'intelligence pour trouver les secrets de sa pollinisation.  Ayant fait la fortune de ses maîtres, lui même n'en profita guère...

‎03-12-2023 15:41

Re: Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

Le livre évoque beaucoup la culture des orchidées @joëllette16 et cela a été une découverte pour moi. 

Effectivement, Edmond a été très patient, et l'auteure met bien en avant qu'il lui aura fallu des années avant de découvrir la bonne façon de faire pour obtenir les gousses de vanille.

‎04-12-2023 11:04

Re: Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

@soff78 Il semble très intéressant. Je suis ravie qu'il t'ai plu. 

J'ai très envie de découvrir son roman précédent, Un monstre est là, derrière la porte.

‎04-12-2023 18:25

Re: Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

@soff78  Je l'avais repéré, ta chronique me donne encore plus envie de le lire.

‎04-12-2023 20:12

Re: Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

Oui @MAPATOU c'est tout à fait un roman pour toi ! Bonne lecture !

‎05-12-2023 10:29

Re: Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

Merci beaucoup @soff78 pour la jolie présentation de cette biographie, je ne connaissais pas l'existence et la vie d'Edmond Albius. La collections Continents noirs propose très souvent des pépites trop peu mises en avant !

‎05-12-2023 10:32

Re: Le fruit le plus rare ou la vie d'Edmond Albius, de Gaëlle Bélem

J'ai découvert cette collection avec ce roman @CharlotteV . Je vais enquêter sur les autres parutions, histoire de trouver d'autres pépites 😉

Les dernières discussions
Tout afficher >
  Becky aime la poésie et Les la peinture, et si la vie ne leur a pas fait de cadeau, c’est ensemble qu’ils envisa...
Gen poignarde Nagi et tente de la tuer. Puis, bien malgré lui, il avoue à Reiji qu'il est amoureux de lui et tente de l'...
La mère de Renji, Yûko tente de mettre fin a ses jours en se jetant sous la voiture de Yuri après avoir poignardé son fi...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >