Le jour d'avant - Sorj Chalandon - Sélection de rentrée littéraire Cultura

‎09-08-2017 14:04

Le jour d'avant - Sorj Chalandon - Sélection de rentrée littéraire Cultura

Le jour d'avant.jpeg

 

 Sorj Chalandon est un conteur d’exception. Il a l’art de vous entrainer dans une histoire, dans un milieu, dans un évènement historique pour vous faire basculer ensuite dans l’esprit de ses personnages, jusqu’à leur donner une telle ampleur qu’il nous fait oublier le point de départ initial.


Le jour d’avant n’échappe pas à cette règle. Nous sommes dans le bassin houiller du Pas de Calais, dans les années 70. Les hommes sont rattrapés la mine. Tapi dans l’ombre, le monstre noir les attire inexorablement. Malgré les accidents, malgré le travail harassant, malgré la silicose, il les happe un à un pour les « avaler » dans ses boyaux obscurs.


Joseph Flavent lui aussi a succombé à l’appel de la mine. Son jeune frère Michel rêve de le rejoindre et de devenir mineur. Mais la grande catastrophe du 27 décembre 1974 va bouleverser sa vie. Le coup de grisou meurtrier va faire 42 victimes. Joseph, grièvement blessé, mourra quelques semaines plus tard. Michel va alors jurer se venger son frère qui a donné sa vie pour nourrir la mine.


Et Sorj Chalandon nous promène dans ce Germinal des temps modernes avec force et émotion. Ce n’est pas la fatalité qui a causé cette tragédie mais la négligence de la société des Houillères, plus préoccupée de rendement et de rentabilité que par la sécurité des hommes. Michel sera le justicier solitaire de cette injustice.


Jusqu’à ce que tout bascule. L’auteur nous projette alors dans une autre dimension et nous force à tout remettre en cause. Un deuxième livre s’écrit alors devant nos yeux et nous emmène encore plus loin, au fin fond de la folie d’un homme.


Avec un talent rare, Sorj Chalandon écrit une fois de plus un roman d’exception qui nous confirme son statut d’un des meilleurs écrivains actuels. Bouleversant et inattendu, ce livre reviendra vous hanter longtemps…

 

Retrouvez ce livre sur Cultura.com

 

Le jour d'avant de Sorj Chalandon aux éditions Grasset (parution le 16 août 2017)

Chef de produit Littérature chez Cultura
10 Réponses 10
‎09-08-2017 16:39

Re: Le jour d'avant - Sorj Chalandon - Sélection de rentrée littéraire Cultura

Un roman qui va vous surprendre.

On ne peut rester indiffèrent à l’histoire de Michel et à sa souffrance.

Un livre sur la vengeance, la culpabilité mais aussi le pardon.

J'ai adoré

 

‎06-06-2022 19:48

Le jour d'avant, de Sorj Chalandon

Le jour d'avant.jpg

 

Le jour d’avant

Sorj Chalandon

 

Ce roman noir parvient brillamment à incarner autre chose qu’une palpitante chronique judiciaire. Puisant sa source charbonneuse dans une tragique catastrophe qui engloutit la vie de 42 mineurs dans la fosse Saint-Amé de Liévin-Lens, le 27 décembre 1974, l’auteur savait qu’il s’engageait « sur des terres sacrées ». « On n’écrit pas impunément sur la douleur des hommes », ainsi qu’il le confie dans la postface de son roman d’ailleurs dédié aux victimes. Son histoire fictive sera adoubée par des survivants et proches de disparus, ses personnages de papier gagnant une forme de légitimité au côté de ceux de chair dans la véritable histoire.

 

Michel Flavent n’a que seize ans quand son grand frère, mineur à la fosse Saint-Amé, décède. Mais contrairement aux 42 mineurs remontés morts de la mine, lui expire son dernier souffle après tous les autres, dans une chambre d’hôpital, le corps mutilé et brûlé. Ni hommage ni grande cérémonie pour lui. « Venge-nous de la mine », telle est l’injonction paternelle qui hantera Michel toute sa vie. Ce n’est qu’une fois veuf, quarante ans plus tard, que cet homme torturé par son passé décidera de revenir au pays pour se faire justice soi-même, en retrouvant un vieux contremaitre qu’il tient pour l’un des responsables de la catastrophe et de la mort de son frère.

 

Le style est simple mais efficace, sans emphase mais apte à déclencher l’émotion. La structure narrative, pas complètement linéaire, se suit aisément, semant ici et là quelques clefs que l’on se plaît à reconnaître a posteriori. Je ne me suis pas ennuyé un seul instant à cette lecture narrée à la première personne, et qui parvient à distiller les rebondissements et l’émotion de manière habile. Ce roman m’a fait un peu penser à d’autres histoires que j’avais beaucoup appréciées, comme « Le Démon de la Colline aux Loups » de Dimitri Rouchon-Borie, « Nous rêvions juste de liberté » de Henri Loevenbruck, ou bien encore « Leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu. Tous ont en commun des hommes ployant sous le fardeau familial, tentant de s’arracher à leurs racines, recherchant la liberté ou exorcisant leur passé.

 

Le jour d'avant : Sorj Chalandon - 2253073792 - Livres de poche | Cultura

‎07-06-2022 08:01

Re: Le jour d'avant, de Sorj Chalandon

Bonjour @dvall 

 

J'ai beaucoup entendu parlé de l'auteur Sorj Chalandon sans jamais avoir lu de roman de lui.

Votre post donne envie de s'y mettre!

Et merci pour cette photo très ... artistique!

‎07-06-2022 09:06

Re: Le jour d'avant, de Sorj Chalandon

Merci @soff78, j’espère que vous apprécierez cette lecture. Pour moi c’était le premier de l’auteur, mais pour les aficionados de Chalandon, c’est un très bon cru.

‎07-06-2022 14:02

Re: Le jour d'avant, de Sorj Chalandon

bonjour @dvall , comme @soff78 , j'ai entendu parlé de Sorj Chalandon avec les enfants de [modéré], il faut que je lise un roman pour découvrir sa plume


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
‎31-01-2024 09:02

Re: Le jour d'avant - Sorj Chalandon - Sélection de rentrée littéraire Cultura

Bonjour @eric_cultura @spitfire89 @dvall @justelire 

 

Après avoir lu "L'enragé" il y a quelque semaines, je m'étais promis de lire un nouvel opus de Sorj Chalandon. C'est chose faite avec ce "Jour d'avant" :

 

10_9782253073796_1_75.jpg

 

Je ne reviendrai pas sur l'histoire que vous avez déjà relatée.

 

Ce roman a été pour moi un nouveau coup de poing, et à plusieurs titres.

 

C'est tout d'abord une véritable plongée dans les bassins miniers du Nord de la France. Dans ces années 70 où le rendement est le mot d'ordre, nous accompagnons les "gueules noires" dans leur descente dans les boyaux des mines. On peut presque les toucher car l'auteur nous dit tout d'eux : leur bleu de travail, leur casque, leur taillette qu'il ne faudra pas oublier de rendre pour montrer qu'on a survécu une journée de plus, les douches qui n'enlèveront toute la crasse restée dans les ongles et les rides prématurées de la peau. Et puis, il y a ces postures, un peu courbées car la toux plie les hommes plus vite que prévu. On y est vraiment, on les voit, c'est un hommage vibrant à ces travailleurs sacrifiés au capitalisme.

 

Et puis il y a le drame, ce coup de grisou de décembre 74, qui emportera le fils ainé de la famille. Michel a juré de respecter la promesse faite à son père : les venger de la mine. Sans attache et totalement habité par son passé, il reviendra 40 ans plus tard sur les lieux du drame, cherchera les survivants, traquera les indices encore visibles. Dans sa quête de responsables à juger, il se voit déjà comme un héros rendant la justice que les mineurs n'ont pas obtenue à l'époque.

 

A partir de là, nouveau rebondissement : les évènements se sont-ils bien passés comme Michel nous l'a raconté? Peu à peu, on découvre un homme prisonnier de son passé, ressassant les beaux jours et alimentant ainsi sa propre culpabilité. Je n'en dis pas plus sur cette fin aussi inattendue que brillante.

 

Si le sujet des mineurs de Nord n'était pas forcément pour m'attirer, je dois avouer que ce roman m'a bien émue et je l'ai lu très rapidement. Entre émotion brute et psychologie ciselée des personnages, je suis passée par tous les sentiments, avide de connaitre la suite des évènements. La traque que mène Michel en milieu de roman crée un bon suspense avant la redescente vers la partie finale d'une tension palpable. Ce roman est une véritable montage russe émotionnelle!!

 

Enfin, il y a le style Sorj Chalandon. Les phrases sont courtes, les paroles pondérées, les dialogues au juste nécessaires. L'écriture reste fluide et facile à lire, l'émotion étant transportée par les mots précis employés. Je comprends que l'auteur ait son public fidèle, et je me demande si je ne vais pas en faire partie, tant ses romans me remuent...

 

Bonne lecture à toutes et tous !

 

https://www.cultura.com/p-le-jour-d-avant-9782253073796.html

‎31-01-2024 09:08

Re: Le jour d'avant - Sorj Chalandon - Sélection de rentrée littéraire Cultura

Merci pour ce retour, @soff78. Pour ma part, j’avais débuté ma découverte de cet auteur par ce roman justement, que j’avais apprécié pour sa veine sociale très crédible, son rythme qui emporte facilement. Une idée pour le prochain ?

‎31-01-2024 09:26

Re: Le jour d'avant - Sorj Chalandon - Sélection de rentrée littéraire Cultura

Personnellement @dvall , je n'ai lu que "L'enragé", le dernier roman de Sorj Chalandon. Je l'ai trouvé très bon aussi, axé sur une colonie pénitentiaire pour enfants dans les années 30 à Belle-île-en-mer. Toujours autant de révolte et de poings serrés !

 

Je te mets le lien vers les avis donnés sur ce roman :

https://communautes.cultura.com/t5/Vos-coups-de-c%C5%93ur/L-enrag%C3%A9-de-Sorj-Chalandon/m-p/685335...

‎31-01-2024 12:21

Re: Le jour d'avant - Sorj Chalandon - Sélection de rentrée littéraire Cultura

Oui, merci @soff78. J'ai déjà lu et commenté "L'enragé" ici même. Mon avis figure en page 3 du fil dédié à ce roman. Malgré quelques longueurs et faiblesses de rythme, je l'ai apprécié, même si ma préférence va au roman "Le jour d'avant". Je suis prêt à découvrir d'autres romans de cet auteur, donc n'hésitez pas à me faire des suggestions, la communauté CulturaLivres !

Les dernières discussions
Tout afficher >
  Dojoji Yukio Mishima   À travers quatre textes révélant l’éventail des talents narratifs de Mishima, le ...
Londres, 1872. Selena, jeune veuve et duchesse de Lushing, n'avait jamais connu la passion. Jusqu'à ce qu'Aiden Trewlov...
Deux morts suspectes perturbent le séjour d'Aggie dans une petite ville thermale du Yorkshire. Des jardins du somptueux ...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >