Le royaume de Séraphin, tome 1 de Mélodie Ducoeur

‎06-12-2023 10:44

Le royaume de Séraphin, tome 1 de Mélodie Ducoeur

Couverture du romanCouverture du roman

Le royaume de Séraphin, tome 1 de Mélodie Ducoeur, publié aux éditions Plumes de Cœur, s'adresse à un public adolescent. Ce premier tome, qui suit la nouvelle originale, la version roman "classique" que j'ai déjà chroniqué (Le royaume de Séraphin et sa suite Noël au royaume de Séraphin), se distingue par son approche adaptée aux jeunes lecteurs. Il existe même un version "album illustré" de cet univers pour les très jeunes.

Le roman, long de plus de 300 pages avec une police de caractère relativement large, rend la lecture accessible, en particulier pour les adolescents non habitués à lire et aux enfants atteints de dyslexie. L'histoire se déroule dans un univers fantastique et imaginaire, rappelant le paradis. Le personnage central, Dimitri, un garçon de dix ans atteint de TDAH (trouble du déficit de l'attention), est confronté à l'incompréhension et au rejet, menant à une tragédie précoce dans le récit : son suicide. Ce choix narratif audacieux aborde des thèmes sensibles rarement discutés dans la littérature pour adolescents.

L'univers du Royaume de Séraphin est peuplé de bébés et d'enfants avec des ailes, inspirés des séraphins bibliques. Dimitri rejoint cet espace céleste où il rencontre d'autres enfants disparus. Chacun possède des capacités uniques, comme créer la vie ou faire apparaître des animaux et des plantes. Ces personnages, y compris une jeune fille ayant vécu des violences, trouvent dans ce royaume un lieu d'acceptation et d'amour, exempt de harcèlement.

Le style narratif à la première personne offre une immersion profonde dans les pensées et les émotions de Dimitri, accentuant la crédibilité du récit. Des événements dramatiques sont traités avec une douceur contrastante, rendant le roman à la fois attendrissant et éducatif.

Le livre aborde des sujets sérieux comme le harcèlement, le suicide et la marginalisation, tout en véhiculant des messages d'espoir et de résilience. La mère de Dimitri, transformée par le deuil, devient une figure de sensibilisation contre le harcèlement en milieu scolaire, illustrant l'importance de l'acceptation et du respect des différences.

Le royaume de Séraphin, tome 1 est donc une œuvre touchante qui offre aux jeunes lecteurs, ainsi qu'aux personnes ayant perdu un être cher, un réconfort et une perspective unique sur des sujets délicats, le tout enveloppé dans un univers fantastique captivant.

A découvrir sur cultura.com

Balises (4)
1 Réponse 1
‎22-12-2023 14:42

Re: Le royaume de Séraphin, tome 1 de Mélodie Ducoeur

Bonjour @LecturesB, merci beaucoup pour votre avis sur ce roman jeunesse qui regroupe des thèmes sensibles et importants.

Les dernières discussions
Tout afficher >
Gen poignarde Nagi et tente de la tuer. Puis, bien malgré lui, il avoue à Reiji qu'il est amoureux de lui et tente de l'...
La mère de Renji, Yûko tente de mettre fin a ses jours en se jetant sous la voiture de Yuri après avoir poignardé son fi...
C'est un livre de cuisine, mais pas que... Il m'a été recommandé par une naturopathe. Il incite à consommer local et de...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >