Le sourire d'Auschwitz de Stéphanie Trouillard et Renan Coquin

‎29-02-2024 22:56

Le sourire d'Auschwitz de Stéphanie Trouillard et Renan Coquin

@CharlotteV , @LeaCultura , voici une nouvelle participation au [CHALLENGE] Lire 5 BD en 2 mois.

 

Cet album rend hommage à Marie Louise dite Lisette Moru, résistante bretonne et à son ami Louis Séché morts tous deux dans les camps de concentration. C’est un devoir de mémoire que de raconter leur histoire.

Lors d’une de ses conférences sur « La résistance dans le Morbihan », Stéphanie Trouillard va s’intéresser aux femmes dans la résistance de cette même région et va tomber par hasard sur un article concernant Louise Moru et ses trois photos d’elle souriante prises à son entrée à  Auschwitz. Elle va alors mener l’enquête et nous livrer son histoire

Sous l’occupation de Port Louis, la vie était dure et les gens manquaient de tout, Lisette  ne supportait pas de voir les allemands. Elle a alors commencé à résister en portant  une croix de Lorraine  sous son col de veste et à dessiner des V de la victoire  sur les murs , elle distribuait des tracts anti allemands avec ses amis,  surveillait leurs allées et venues puis est devenue agente de liaison . Apprenant qu’un avion anglais est tombé à Gâvres, elle part avec trois amis, dont Louis,  afin de fleurir clandestinement la tombe des aviateurs. Au retour avec Louis ils voient  sur la plage de Port Louis un groupe d’allemands s’amuser avec des françaises . Louis décide de noter le nom de ces femmes pour plus tard. Lisette se confie à une amie qui travaille avec elle à la conserverie. En décembre 1942  ils sont dénoncés et quelques jours plus tard sont convoqués à la kommandantur de Lorient puis emprisonnés à la maison d’arrêt de Vannes avant d’être dirigés vers le Fort de Romainville où ils vont y rester un mois. Après un passage rapide par le camps de Royallieu, ils sont dirigés vers le convoi qui mènera Louis au camp de Sachsenhausen près de Berlin tandis que Lisette ira en Pologne au camps d’Auschwitz Birkenau le 23 janvier 1943. Atteinte de dysenterie, elle meurt quelques semaines après son arrivée à l’âge de dix-sept ans et demi. Quant à Louis, à Sachsenhausen , fin février 1943, il est envoyé dans un kommando de travail chez Heinkel  qui est une pièce maîtresse dans ce gigantesque effort de guerre. L’usine est spécialisée dans le montage de bombardiers. 20 000 travailleurs déportés y travaillent à des cadences infernales avec à peine de quoi se nourrir. Au printemps 1945, après un tabassage en règle, il entre au « revier » (baraquement des malades)  et on perd sa trace !

Les trois femmes qui les dénoncèrent passèrent en procès devant la cour de justice de Renne en septembre 1945 pour avoir entretenu des relations avec des agents allemands. La camarade de Lisette à la conserverie fût innocentée tandis que la mère  de cette dernière et sa collègue furent reconnues coupables et condamnées à des peines de prison et à la dégradation nationale.

Après l’enquête de Stéphanie Trouillard, une plaque des six résistants de Port Louis, fusillés ou morts en déportation , dont Lisette et Louis, fut apposée aux côtés de celle des patriotes bretons fusillés par les allemands et dont les 69  corps furent retrouvés dans un charnier à la libération.

Au fil de l’avancée de l’enquête de Stéphanie Trouillard et de ses découvertes, défilent sous nos yeux les pans de  l’histoire de Lisette et Louis. Grâce à cet album, nous découvrons une nouvelle figure féminine  qui résista à l’occupant .

« Lu dans le cadre du Prix Orange de la BD 2024. Je remercie Lecteurs.com ainsi que les Editions Des ronds dans l’O pour cet envoi. »

 

Retrouvez cet album sur Cultura.com 

Les sourire d'Auschwitz 0.jpgLe sourire d'Auschwitz 1.jpgLe sourire d'Auschwitz 4.jpgLe sourire d'Auschwitz 3.jpgLisette Moru et Louis séchéLisette Moru et Louis séchéLe sourire d'Aschwitz 6.jpg

Cultura Cormontreuil
5 Réponses 5
‎01-03-2024 07:24

Re: Le sourire d'Auschwitz de Stéphanie Trouillard et Renan Coquin

Je trouve ce récit très intéressant et prenant.Toutes ces personnes qui o t eu le courage de résister durant cette période forcent le respect.

Si j ai la possibilité de l emprunter, je le ferai @Katili 

‎01-03-2024 07:48

Re: Le sourire d'Auschwitz de Stéphanie Trouillard et Renan Coquin

J'aime beaucoup cette BD historique @Katili qui a l'air très intéressante.

‎01-03-2024 08:28

Re: Le sourire d'Auschwitz de Stéphanie Trouillard et Renan Coquin

@IsaPouteau , @Lectrix16 le sujet m intéressait beaucoup.  Une nouvelle figure féminine victime des camps que l on met à l honneur. Je ne pouvais que souscrire à ce devoir de mémoire pour moi incontournable.

‎01-03-2024 11:58

Re: Le sourire d'Auschwitz de Stéphanie Trouillard et Renan Coquin

Merci @Katili  pour cette avis, j'ai lu de nombreux romans parlant d'Auschwitz fiction et témoignage. Mais je n'ai pas encore lu de BD sur ce sujet. 


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
‎01-03-2024 12:04

Re: Le sourire d'Auschwitz de Stéphanie Trouillard et Renan Coquin

@spitfire89 , vous n aurez que l embarras du choix car il y en a de nombreuses dont: " Adieu Birkenau " qui raconte l arrestation et l internement de Ginette Kolinka, que je conseille. 

Les dernières discussions
Tout afficher >
  Dojoji Yukio Mishima   À travers quatre textes révélant l’éventail des talents narratifs de Mishima, le ...
Londres, 1872. Selena, jeune veuve et duchesse de Lushing, n'avait jamais connu la passion. Jusqu'à ce qu'Aiden Trewlov...
Deux morts suspectes perturbent le séjour d'Aggie dans une petite ville thermale du Yorkshire. Des jardins du somptueux ...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >