Les Innocents, de Michael Crummey

‎21-04-2021 11:18

Les Innocents, de Michael Crummey

Les Innocents.jpg

 

Michael Crummey, poète et écrivain canadien, signe avec « Les Innocents » un roman sur la fin de l’enfance, la résilience, la volonté farouche de survie et d’indépendance. Cette histoire se déroule au 19ème siècle dans une contrée reculée de Terre-Neuve, un environnement sauvage, généreux mais impitoyable, où la nature humaine y puise finalement des attributs d’égal contraste.

 

Evered et Ada n’ont que onze et neuf ans lorsqu’ils deviennent orphelins et qu’ils doivent apprendre à vivre seuls dans cette anse littorale et cette cabane où ils ont grandi avec leurs parents récemment emportés par la maladie. Le frère et la sœur se mettent en tête de reprendre l’activité de pêche et de fumage de poissons pour laquelle leur père avait un contrat. Leur seul lien avec la civilisation est le passage de l’Espérance qui jette l’ancre tous les six mois dans la baie, leur permettant d’échanger le fruit de leur labeur contre des provisions essentielles et introuvables autrement. C’est le Sacristain à bord du navire qui tient le livre de comptes. C’est avec lui qu’Evered s’engage pour un nouveau contrat, persuadé que lui et sa sœur pourront survivre seuls à l'hiver, poursuivre l’entreprise de leurs parents. Les saisons vont alors s’enchaîner au rythme des apparitions de l’Espérance, du surgissement providentiel des bancs de capelans et de morues, de l’arrivée de banquise flottante et des phoques qui l’accompagnent, de la débâcle qui suit dès que l’air se réchauffe, des rencontres animales ou humaines impromptues…

 

Les enfants vont grandir et avec eux leurs questions et leurs envies, leurs peurs et leurs pulsions, leur connaissance du monde des Hommes et de leur monde intérieur. Deux mondes remplis d’autant de lumière que de noirceur. Dans cet élégant roman initiatique en communion avec la nature, Michael Crummey explore l’âme, le cœur et le corps de deux enfants confrontés au fait de grandir dans le dénuement et l’isolement. Récit touchant, tout à la fois audacieux et pudique.

 

Je remercie NetGalley et Les Presses de la Cité pour m'avoir permis de découvrir ce roman. J'ai commencé cette lecture avec le format e-book qui m'a été offert, mais après quelques chapitres j'ai cédé à l'envie de posséder le livre papier et l'ai donc acheté. La couverture est particulièrement réussie, offrant au regard un morceau de ces paysages somptueux dans lesquels se déroule cette belle histoire.

 

A découvrir sur Cultura.com 

2 Réponses 2
‎20-04-2021 11:56

Re: Les Innocents, de Michael Crummey

Bonjour @dvall 

 

Cette histoire de frère et soeur au 19ème siècle, dans une contrée éloignée de tout, m'interpelle vraiment. On sent la dureté de la vie, tout comme la loyauté fraternelle essentielle à la survie.

Merci beaucoup pour cette découverte que je glisse dans ma PAL.

‎20-04-2021 12:04

Re: Les Innocents, de Michael Crummey

Merci @soff78, je pense que vous ne serez pas déçue par cette lecture. Les deux personnages principaux sont vraiment touchants.

Les membres favoris du mois

Tout afficher >