Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

‎04-05-2023 09:15

Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

Bonjour,

 

J'ai terminé le dernier polar d'Henri Loevenbruck :

 

33_9782374484310_1_75.jpg

 

Octobre 1925. À Blackmore, une île coupée du monde au large de Guernesey, meurtres et disparitions sèment la terreur. Alors que la police piétine, Lorraine Chapelle, première femme diplômée de l'Institut de criminologie de Paris, est appelée en renfort. Cette cartésienne irréductible va devoir mener l'enquête aux côtés d'Edward Pierce, un Britannique spécialisé dans les sciences occultes qui se présente comme « détective de l'étrange ».
Ensemble, ils affrontent les plus sombres secrets de Blackmore: les statues énigmatiques disséminées sur l'île, la rumeur d'un culte maléfique qui sévirait dans l'ombre, et ce vent lancinant, le murmure des brumes, qui ne cesse jamais. Entre mensonges et confidences, ce duo improbable devra démêler le vrai du faux dans une course contre la montre diabolique.

 

Grande lectrice d'Henri Loevenbruck, je me suis plongée avec délice dans son dernier ouvrage, ce polar historique aux allures de roman d'Agatha Christie saupoudré de H. P. Lovecraft. Dit comme ça, cela peut paraitre étrange, mais il faut bien dire que cette histoire EST étrange, et que le lecteur est emmené dans des recoins ésotériques et mystiques à donner la chair de poule.

 

Bien que purement fictive, Blackmore est une ile typiquement anglo-normande, mélange de culture française et anglaise. Sa population reste farouchement agrippée à ses racines et ne voit pas d'un très bon œil l'arrivée d'étrangers. Le récit décrit très bien les arrivées de bateaux, les chemins en bord de falaise, les forts militaires historiquement défenseurs de l'ile mais maintenant laissés en ruine, l'hôpital psychiatrique isolé, la vie en ville où tout le monde se connait. On cerne très bien ce microcosme parfois joyeux, parfois inquiétant.

 

Et puis il y a nos deux personnages principaux.

Commençons par la très française Lorraine Chapelle, jeune diplômée en criminologie, pionnière en son domaine, au caractère bien trempé et aux réparties acérées. Voilà une jeune femme libre, indépendante, très cartésienne, fière d'être femme et combattante de leur cause à la moindre occasion. Orpheline, et donc sans attache, elle profite de la vie et son métier lui permettra de nous faire découvrir toutes les facettes de son talent. 

Son partenaire Edward Pierce, Anglais trentenaire, détective privé homosexuel assumé mais pas affirmé, est un jeune homme très dandy, armé d'un sempiternel parapluie bleu, des moustaches incroyables et une forte appétence pour le surnaturel et l'ésotérisme. Il est très réfléchi, assez diplomate et ne se ferme à aucune réflexion, aussi saugrenue soit elle.

Alors forcément, avec deux caractères aussi opposés, on imagine les étincelles... eh bien non, leur originalité et leur personnalité en marge de la société traditionnelle les fera se retrouver sur bien des points. Sortir des sentiers battus est finalement leur marque de fabrique à tous les deux, et leur complémentarité fera leur succès et notre bonheur!!

 

Une fois encore, l'auteur fait mouche avec ces "Disparus de Blackmore" : écriture enlevée, suspense permanent, bons mots des protagonistes, personnages secondaires clés. Bien que se passant sur une ile, l'histoire n'est pas du tout un huis clos, le rythme est soutenu notamment par l'alternance des missions communes de Lorraine et Edward et celles qu'ils s'attribuent en solo. Ce polar historique est une réussite que je conseille vivement.

 

https://www.cultura.com/p-les-disparus-de-blackmore-9782374484310.html

 

PS : n'hésitez pas à lire la postface de cet ouvrage où l'auteur rend hommage à son grand-oncle Pierre Loevenbruck, personnage charismatique de la famille, et probablement grâce à qui il est devenu écrivain... 

8 Réponses 8
‎04-05-2023 09:36

Re: Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

Merci @soff78  il est à côté de mon lit avec le dernier livre de B. Minier !  Il faut que je m'y mette 😅😅

‎04-05-2023 11:35

Re: Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

N'hésite pas à te laisser emporter par les murmures de la brume de Blackmore @sandryon , tu ne le regretteras pas !

‎04-05-2023 11:49

Re: Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

Merci @soff78  je l'ai déjà mis en haut de ma pal 😅 en plus j'aime bien intercaler les genres, donc ce sera parfait 😉

‎04-05-2023 14:38

Re: Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

@soff78 , merci pour ce post. Comment résister à une sortie d'Henri Loevenbruck... je n'ai pas encore trouvé.Smiley MDR

‎29-12-2023 11:51

Re: Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

Comme @soff78 , j'ai répondu à l'appel de l'île de Blackmore...

 

Avec Les disparus de Blackmore nous voici plongés dans une intrigue policière fantastique. Dès les premières pages, le décor est planté, une île anglo-normande sous la brume et des habitants mystérieux !

 

Années 20, Lorraine Chapelle, criminologue française tout juste diplômée, se rend sur l'île de Blackmore à la demande de Sir Waldon. Sa petite-fille Margaret a disparu et la police locale tarde à lui apporter des réponses. Il compte sur Lorraine pour faire avancer les recherches. D’autres disparus sont à regretter et le prêtre du village le Père Maloy a lui aussi fait appel à un enquêteur privé pour les retrouver. Edward Pierce, détective de l’étange arrive tout droit de Londres pour mener l’enquête.


Et sur une île, la rencontre des deux enquêteurs est inéluctable. Lorraine et Edward se liant d’amitié vont conjuguer leurs talents pour tenter de retrouver les malheureux en espérant qu’il soit encore en vie.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Henri Loevenbruck sait nous mettre dans l’ambiance et amener le suspense tout comme il sait distiller goutte à goutte les indices et découvertes pour nous emmener vers l’épilogue de ce mystère. L’intrigue est captivante autant qu’extrêmement documentée. En effet l’auteur s’est attaché à solidifier son intrigue par des évocations historiques, mythologiques, scientifiques … ce qui donne beaucoup de force au roman. Il faut souligner aussi la parfaite maîtrise d’une intrigue qui flirte en permanence avec le fantastique et l’étrange sans jamais se départir de sa cohérence.

 

J’ai particulièrement apprécié la personnalité des deux héros, la passion et la raison, Lorraine la féministe bougonne mais au grand cœur et à l’humour caustique, et Edward le dandy raffiné et cultivé mais d’une efficacité redoutable.

 

Un excellent moment de lecture avec ce polar historique très érudit.

Catherine / Mrs North lit
‎29-12-2023 12:01

Re: Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

@sauniercat79 je suis contente que ce roman t'ait plu !

‎29-12-2023 14:16

Re: Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

J'aime beaucoup cet auteur et ses romans historiques @sauniercat79 

‎01-02-2024 07:17

Re: Les disparus de Blackmore, d'Henri Loevenbruck

J avais adoré "Nous rêvions  juste de liberté " donc c est vraiment avec enthousiasme que je me suis lancée dans ce roman, d autant plus que le titre et la page de couverture sont très attrayants.

J ai beaucoup aimé l association des deux enquêteurs qui sont super originaux dans la société de l époque et super attachants pour nous lecteurs.

J ai aussi apprécié l Île de Blackmore, ses habitants. 

Après j ai moins adhéré aux côtés mystique et ésotérique de l enquête.

Mais c est vraiment pour le coup qqch de vraiment subjectif par rapport à mes goûts personnels. 

Je vais poursuivre la découverte de cet auteur dont j aime beaucoup l écriture. 

 

 

Les dernières discussions
Tout afficher >
Livre 2 (tome 3 et 4 de la série Accords Corrompus)   Coup de foudre pour cette serie ! 🤍❤️‍🔥   Je n’ai ...
  Le Nom de la rose (adaptation BD) Milo Manara d’après l’œuvre d’Umberto Eco   L’œuvre éponyme d’Umberto ...
  Dojoji Yukio Mishima   À travers quatre textes révélant l’éventail des talents narratifs de Mishima, le ...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >