Marche ou rêve de Ferdinand Laignier-Colonna

‎19-01-2023 14:30

Marche ou rêve de Ferdinand Laignier-Colonna

77_9782350878256_1_75.jpg

 

Si l’on ne peut pas marcher, alors il faut se contenter de rêver et cela demande souvent un effort que même une imagination débordante peine à envisager.

Marche ou rêve est une plongée dans la vie d’un homme atteint de myopathie. Probablement trentenaire et en phase avec son époque, il nous raconte son quotidien d’invalide, confiné dans son corps et confiné chez lui, dans sa Corse natale. Il est à la fois débordant d’humour, relativisant sa situation avec un certain recul, observant tout autour de lui, tentant de se faire une place parmi les valides, mais renonçant à tant de choses. Face à ses amis qui vivent une vie plus ou moins épanouie, ses réflexions sont souvent drôles mais on comprend vite que c’est un mécanisme de défense qu’il met en place contre une déprime latente. Il se voit tel « un commando du désespoir qui manie l’autodérision comme une arme de précision ».

Mais si l’on va un peu plus loin que la difficulté de vivre au quotidien avec un handicap physique, on se demande si l’intention de l’auteur n’est pas également de mettre les gens face à leur insatisfaction endémique, leurs récriminations incessantes et leur pessimisme institutionnalisé.

Peut-être faudrait-il regarder un peu autour de soi, pour réaliser la chance que l’on a de ne pas avoir un corps en souffrance, de ne pas être dépendant des autres, d’être maître de ses choix. En un mot, d’être valide tout simplement.

Il y a dans ce récit des valeurs solides comme l’amitié et la confiance mais il soulève également les notions épineuses que sont la sexualité et l’amour. Le traitement expérimental qui lui est proposé, lui ouvre une nouvelle voie, celle de l’espoir.

Ce roman très réaliste est souvent drôle en apparence mais il est surtout difficile sur le fond. Il nous donne pourtant une immense leçon de vie qui doit nous amener à relativiser ce qui, dans nos vies de bien-portants, nous semble parfois insurmontable.

Ferdinand Laignier-Colonna nous livre, avec ce récit, une réflexion essentielle qui va, sans aucun doute, changer notre regard sur le handicap.

 

A retrouver le 19/01 sur Cultura

10 Réponses 10
‎05-03-2023 08:57

Marche ou rêve

 Ferdinand Laignier-Colonna

 

 

 

 

La grande loterie de la transmission des gènes ne l’a pas épargné : le narrateur est atteint d’une myopathie dégénérative qui limite chaque jour un peu plus ses gestes et rend complexe la gestion de la vie quotidienne. Malgré le grand dévouement de ses amis, qui perpétuent la tradition des apéros du samedi soir, la vie en marge reste un incontournable. Jusqu’au jour où un protocole thérapeutique lui est proposé…

 

Le sujet qui invite le lecteur à vivre à hauteur de fauteuil roulant les journées ordinaires avec un handicap est tout fait louable. Le parti pris annoncé de prendre les choses avec humour n’est cependant pas évident. Ces pages exprimant avec justesse la difficulté de vivre avec la différence ne portent pas à sourire. Ni celles qui évoquent les regards teintés de nombreux sentiments plus négatifs les uns que les autres. 

 

Dommage qu’un travail de relecture n’ait pas été effectué avant la publication, les nombreuses coquilles agissent comme autant de freins à la lecture , avec le risque de se mettre en mode correction, au détriment de la découverte de l’intrigue.

 

 

Quelques invraisemblances, avec l’irruption brève de la période Covid, ou la ré appropriation du traitement, même si on peut comprendre que le sujet n’est pas là.

 

Un thème interessant, une transcription juste du calvaire de la maladie, mais des insuffisances sur la forme. 

 

 

 

 

224 pages Héloise d’Ormesson 19 janvier 2023

 Marche ou rêve

 

 

 Citations

 

 

 

 

Quand on signait une myopathie en CDI, la mort demeurait une astérisque dans le contrat, une clause en minuscules qui pesait de tout son poids sur les indemnités à percevoir

 

*

 

Les saisons revenaient, immuables, et rien ne changeait. Les sorties répondaient à un rituel selon le jour de la semaine. Nous laissions tous bercer par le sifflement morose d'une ville amorphe, en se disant disant que, finalement, ces situations ennuyeuses, qui renvoyaient à chacun sa propre monotonie n'étaient pas si mal. Luxe du confort.

 

 

Ferdinand Laignier-Colonna

 

Né en 1988, Ferdinand Laignier-Colonna vit dans le Sud de la Corse, à Porto Vecchio. Docteur en langue et littérature françaises après des études de lettres modernes menées à Corte et à Pise, il se consacre à l’écriture depuis son île. Marche ou rêve est son premier roman. 

 

‎05-03-2023 09:00

Re: Marche ou rêve

@Kittiwake bonjour, Merci pour cet avis, j'ai une amie qui a lu ce livre et qui avait aussi un avis un peu mitigé mais bon je me ferai mon propre avis aussi !

‎05-03-2023 09:16

Re: Marche ou rêve

@kryan 

En effet, rien ne vaut mieux que de se faire sa propre opinion ! Bonne lecture 

‎05-03-2023 09:56

Re: Marche ou rêve

@Kittiwake un livre que certaines personnes  devraient lire afin de se rendre compte qu elles ont de la chance 😉

Quant aux coquilles ou fautes d'orthographe et de grammaire, on en parlait avec @emeline2094  sur un autre livre, on le constate de plus en plus souvent... et cela peut  gâcher la lecture parfois.... c est un sujet récurrent malheureusement..

‎05-03-2023 13:54

Re: Marche ou rêve

Merci pour ta chronique @Kittiwake 

J'ai déjà posté une chronique sur ce roman ici il y a quelques jours .

@CharlotteV ou @LeaCultura pourront peut-être les regrouper.

‎05-03-2023 13:56

Re: Marche ou rêve

@IsaPouteau Ah désolée , il n’est pas apparu quand j’ai inscrit le titre ! 

‎05-03-2023 16:27

Re: Marche ou rêve

@Kittiwake tout à fait, mais les avis aussi sont intéressants du coup !

‎05-03-2023 16:28

Re: Marche ou rêve

@sandryon oui, je suis d'accord avec vous pour les coquilles, ça gâche vraiment le plaisir de lecture...

‎05-03-2023 16:29

Re: Marche ou rêve

@sandryon et c'est certain quand même, que ce livre ouvre des pistes de réflexion, et qui nous fait prendre conscience de certaines choses.

 

Les dernières discussions
Tout afficher >
  Vivre sa jeunesse en Afrique, bringuebalée d’un pays à l‘autre en fonction des coups d’états et des faillites d’...
  Pour la petite histoire... Ça fait quelques temps que le crochet me tente mais que je n'ose pas à cause de mauv...
@CharlotteV , @LeaCultura , voici une nouvelle participation au (CHALLENGE] Lire 5 BD en 2 mois.  &...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >