Nickel Boys - Colson Whitehead

‎19-11-2020 10:52

Nickel Boys - Colson Whitehead

9782226443038_1_75.jpg

 

Elwood Curtis grandit en Floride durant les années 60. Après la disparition de ses parents, Elwood est élevé par sa grand-mère, Harriet. C'est elle même qui va éveiller chez le jeune homme un esprit de conscience politique, en lui offrant un discours de Martin Luther King.

 

Elwood aime feuilleter les magazines du bureau de tabac, où monsieur Marconi l'a pris sous son aile en lui offrant un poste à côté de ses études. Il découvre en grandissant une Floride ségrégationniste.

 

Très bon élève, il décroche une place dans une université, réservée aux Noirs. le garçon décide de s'y rendre en stop ! Hélas, il n'y mettra jamais les pieds. Accusé à tort de vol ! Direction Nickel Academy !

 

Etablissement pour délinquant où les pires traitements sont faits aux élèves noirs. Elwood rencontre Turner, une amitié née dans cet Enfer. Mais comment échapper à son destin ? A échapper à cet Enfer ?

 

Colson Whitehead tient une certaine émotion à distance grâce à une écriture épurée, sobre malgré les fait tragique de cette histoire. Une histoire qui fait énormément écho aux tensions raciales en Amérique encore de nos jours. Un roman essentiel qui rend hommage à tous les Elwood de la terre qui luttent contre l'oppression.

 

Embarqué dans ce roman où Colson Whitehead explore la souffrance avec un phrasé maitrisé, comme un véritable travail de mémoire. Une narration à la perfection qui nous laisse sur un coup de théâtre final totalement inattendu, qui donne encore plus d'effet au roman.

 

Bref, laissez-vous porter par ce roman sans pathos, sans envolées lyrique, aux personnages incroyablement façonnés, inspirée de fait réel. Simple mais fort et puissant ! Conquis !

 

Découvrir sur Cultura.com

Cultura Metz
11 Réponses 11
‎18-11-2020 13:25

Nickel Boys de Colson Whitehead

Alors qu’il est promis à un brillant avenir et à la veille d’entrer à l’université, Elwood Curtis, qui vient d’avoir 17 ans, est arrêté injustement pour vol de voiture et incarcéré dans une école disciplinaire de Floride.

Dans ce début des années 60, Elwood qui est un fervent admirateur de Martin Luther King et de ses discours de paix et d’égalité raciale, rêve de lutte pour les droits civiques des noirs et c’est avec incompréhension qu’il va se trouver confronté aux mauvais traitements institutionnalisés dans le sordide établissement de Nickel.

Il se lie d’amitié avec Jack Turner, un jeune noir indépendant et débrouillard qui fait un second séjour dans le centre et qui lui apprend les ficelles pour survivre dans ce terrible lieu.

Cet établissement, imaginé par Colson Whitehead mais inspiré de réelles institutions disciplinaires de l’époque, a pour objectif de briser, de déformer, d’anéantir les jeunes esprits rebelles avant qu’ils n’entrent dans la société. Régie par des règles comme la loi Jim Crow qui datent de la Guerre de Sécession et infiltrée par des membres du Ku Klux Klan, l’école multiplie les sévices physiques et les détournements de fonds, et cette réalité ne sera mise au jour que 40 ans plus tard, avec la découverte de 43 corps dans le cimetière clandestin de l’école.

Ce récit est passionnant et tout ce qui concerne l’école Nickel est édifiant mais j’ai moins apprécié la partie contemporaine qui est plus américaine qu’universelle et je l’ai trouvée de moindre importance. Mais le final surprenant et admirable justifie probablement ce petit décrochage d’attention en fin de roman.

Après avoir reçu le prix Pulitzer en 2017 avec le superbe Underground Railroad, Colson Whitehead reçoit à nouveau cette consécration en 2020 pour Nickel Boys. En nous dévoilant une terrifiante réalité sur le parcours semé d’obstacles de la reconnaissance des droits de la communauté afro-américaine, l’auteur nous livre un roman essentiel qui fera certainement date.

A lire pour ne plus jamais ignorer.

Rentrée Littéraire 2020 : les romans étrangers à ne pas manquer ! 

 

‎18-11-2020 20:36

Re: Nickel Boys de Colson Whitehead

@IsaPouteau  je viens de lire votre avis et celui d' @Lex_libris  https://communautes.cultura.com/t5/Vos-coups-de-coeur/Nickel-Boys-Colson-Whitehead/m-p/306841#M7225.

Vos descriptions sont remplis d'émotion j'hésité depuis septembre mais vous m'avez convaincu je vais mettre ce livre sur ma PAL

‎19-11-2020 08:43

Re: Nickel Boys de Colson Whitehead

Bonjour @spitfire89 et @IsaPouteau

Décidément, beaucoup d'avis sur ce livre, qui fait l'unanimité.

Je vais réfléchir à le mettre dans ma PAL...

‎19-11-2020 09:10

Re: Nickel Boys de Colson Whitehead

@soff78 N'hésitez pas. C'est un grand roman.

‎19-11-2020 09:12

Re: Nickel Boys de Colson Whitehead

@spitfire89 Merci pour votre commentaire. J'espère que vous l'aimerez.

‎19-11-2020 10:50

Re: Nickel Boys de Colson Whitehead

Les grands esprits se rencontrent Smiley heureux

@IsaPouteau je me permets de rassembler votre avis avec celui de @Lex_libris.

Merci pour ce coup de coeur, je le note aussi dans ma PAL ! 

‎13-02-2021 08:11

Re: Nickel Boys - Colson Whitehead

Nickel Boys de Colson Whitehead, un roman grandissime qui nous relate, qui nous rappelle la ségrégation noire dans l'Amérique d'après guerre, dans les années 1960-1970, hier.
A notre époque, comment peut on imaginer qu'il existait à cette période de tel agissement envers l'humain, du fait de sa couleur ?
Le blanc se croit-il supérieur au reste du monde ? De quel droit s'accorde t-il se privilège ?
Ce roman est magnifique. On découvre Elwood, jeune homme accusé à tort et envoyé en maison de redressement. Il y fait la rencontre de Turner. Ils resteront ensemble, soudés, jusqu'à ce moment où Elwood souhaite dénoncer les faits qui se déroulent à l'abri des regards de la population.
Mais cette dispute ne durera pas longtemps, la fuite est là pour les libérer.
Un final auquel on ne s'attend pas, une claque dans la figure.
Très très beau roman, très très bon moment de lecture.
Un prix pulitzer mérité.

‎21-11-2021 14:32

Nickel Boys, de Colson Whitehead

Nickel Boys.jpg

 

Lorsqu’un cimetière clandestin est exhumé sur le site de la Nickel Academy, une ancienne école et maison de correction pour jeunes délinquants, les souvenirs d’Elwood Curtis affluent dans sa mémoire. Il sait qu’un retour en enfer est nécessaire et que les fantômes doivent parler.

 

Dans l’Amérique ségrégationniste des années 1960, Elwood est un jeune afro-américain abandonné par sa mère aux soins de sa grand-mère. C’est un garçon intelligent, travailleur et calme, plein d’ambitions pour l’avenir. Il économise pour entrer à l’université, apprendre de grandes choses. Mais dans une société où la couleur de peau définit votre valeur, Elwood doit surtout apprendre que les ambitions d’un Noir, quand elles s’écartent de l’envie de satisfaire les Blancs, n’intéressent que peu de monde. À la suite d’une erreur judiciaire, Elwood est envoyé à Nickel, qui dissimule sous de piètres ambitions éducatives un endroit infernal où sévissent la corruption, les maltraitances, et pire encore. L’objectif d’Elwood est de rendre son séjour à Nickel le plus court possible, de rester sous le radar, pour mieux revenir sur le chemin de l’université. Mais son idéalisme et ses désirs de justice, galvanisés par les paroles de Martin Luther King, l’emmèneront jusqu’aux tréfonds de Nickel, en son ventre le plus noir. Il liera son destin à celui de Turner, un garçon tout aussi pragmatique que sceptique.

 

Colson Whitehead a reçu pour ce roman le prix Pulitzer en 2020. Il l’avait déjà reçu en 2017 pour Underground Railroad, ce qui illustre un impressionnant parcours dans la littérature américaine contemporaine. Si ce roman inspiré de faits réels explore avec minutie « l’inguérissable blessure raciale de l’Amérique », œuvrant pour une nécessaire mémoire, j’ai trouvé qu’il lui manquait les qualités stylistiques qui font un grand roman, ainsi qu’un souffle ou une âme qui permette de vibrer en empathie avec les personnages. J’ai trouvé la narration trop factuelle et froide, les liens entre ces garçons partageant l’enfer de Nickel trop superficiels. C’est un bon roman, mais je reste sur ma faim malgré le twist final.

‎23-11-2021 09:47

Re: Nickel Boys, de Colson Whitehead

Bonjour  @dvall  

Merci beaucoup pour votre coup de cœur. Il existe déjà un avis sur le même livre dans la communauté. Je me permets de déplacer le vôtre à la suite de celui qui a été réalisé, pour que nos membres puissent avoir une vue d'ensemble des avis postés sur ce livre