Pour qui s'avance dans la nuit, de Claire Conruyt

‎06-09-2023 21:55

Pour qui s'avance dans la nuit, de Claire Conruyt

Pour qui s'avance dans la nuit.jpg

 

Pour qui s’avance dans la nuit

Claire Conruyt

 

Une île de la mer Adriatique. Bérénice et ses deux fils viennent y passer l’été, comme chaque année, retrouver le sein resourçant de cette terre émergeant de l’immensité bleue. Pierre le narrateur, adolescent réduit par le dédain maternel à sa normalité accablante, et son jeune frère Orphée, dont l’exceptionnelle beauté n’a d’égale que la richesse intérieure. Si l’île de Sjena parvient à étouffer la tristesse de Bérénice, à révéler le feu de la danseuse qui dort en elle, sa sombre magie l’attire aussi jour après jour dans un univers onirique qui menace de l’avaler. Pierre observe les charmes de l’île, ses animaux sauvages, ses traditions brutales, ses édifices abandonnés où résonnent les plaintes de fantômes esseulés. Et il craint de perdre sa mère, de ne pas pouvoir protéger son frère de la folie maternelle, de les voir disparaître tous deux là où lui-même ne pourra jamais les suivre…

 

Un bien étrange roman, plutôt un long poème en prose, qui revisite à sa façon le mythe d’Orphée et Eurydice, celui d’une descente aux Enfers où les morts côtoient d’étranges créatures. C’est un récit à l’inspiration mythologique et aux accents gothiques, où la figure de l’amante emprunte le visage d’une mère, où la folie perce la carapace du quotidien pour en éprouver la réalité, où les courtes scènes s’enchaînent comme des perles pour composer un collier mystique. Les personnages paraîtront peut-être trop artificiels et éthérés pour susciter vraiment l’empathie, mais une tristesse poisseuse habite ces pages, ici et là éclairées par la beauté des mots, et les ambiances des lieux sont habilement rendues. Le style est élégant, évocateur, peut-être parfois un peu trop ostentatoire dans sa recherche d’effets. Certaines scènes, comme un dangereux bain de mer où une chasse à l’enfant dans la nuit, marqueront les esprits. Cependant, l’ensemble trop hermétique et l’impression de dilution au fil des pages risqueront de décourager une partie des lecteurs. Les plus téméraires rechercheront la symbolique, imagineront les blessures secrètes que l’autrice a réouvertes pour donner naissance à ce texte… à vivre comme une expérience intérieure.

 

Pour qui s'avance dans la nuit : Claire Conruyt - 9791032927991 - Ebook littérature française - Eboo...

6 Réponses 6
‎07-09-2023 08:53

Re: Pour qui s'avance dans la nuit, de Claire Conruyt

Merci pour ce post @dvall 

Je garde un bon souvenir de "Mourir au monde" de cette auteure. J'avais été agréablement surprise par une histoire qui n'avait pourtant pas grand chose pour me plaire à la base.

A l'occasion, je me laisserai tenter par ce nouvel opus.

‎07-09-2023 09:32

Re: Pour qui s'avance dans la nuit, de Claire Conruyt

Un livre qui pourrait m'intéresser @dvall ! La forme de poème en prose pourrait cependant me freiner un peu.

‎07-09-2023 11:26

Re: Pour qui s'avance dans la nuit, de Claire Conruyt

Merci @soff78, je vais regarder le précédent roman de Claire Conruyt, car tu es la deuxième personne à me le conseiller.

‎07-09-2023 11:28

Re: Pour qui s'avance dans la nuit, de Claire Conruyt

@dvall @CharlotteV @soff78 J'ai abandonné ce roman à la moitié. Quelle déception ! J'avais beaucoup aimé son premier roman, Mourir au monde. 

J'ai essayé de m'accrocher mais malheureusement ce texte est trop poétique, fantasmagorique, de métaphores, d'images irréelles, que j'avais bien du mal à comprendre ce que je lisais. 

 

‎07-09-2023 11:28

Re: Pour qui s'avance dans la nuit, de Claire Conruyt

Je te rassure, @CharlotteV, le style reste très accessible et la narration, même si elle peut paraître un peu décousue, conserve la forme d’un roman. Mais il est indéniable que l’autrice a abordé ce livre avec une approche poétique et introspective. Il faut essayer…

‎07-09-2023 11:34

Re: Pour qui s'avance dans la nuit, de Claire Conruyt

Oui, je comprends tout à fait ton ressenti, @clo73, il faut être préparé à cela. Ce que tu dis est tout à fait vrai. Plus que le côté poétique, qui reste accessible comme je le disais, c’est cet aspect très onirique et fantastique qui risque de rebuter certains lecteurs. Je parlais d’hermétisme dans ma chronique, et c’est vraiment l’impression que cela me donne. Toutes les clefs ne sont pas données pour comprendre ce roman…

Les dernières discussions
Tout afficher >
Très bien traité. Le destin de ces femmes qui sans jamais se rencontrer connaissent des destins qui les réunissent. Un p...
Modern Princess est le nom d'une saga de quatre tomes. Chacun écrit par une auteure ou un duo d'auteurs, différent. ...
Quand Magie et Nature ne font qu’une, il est nécessaire de les protéger toutes les deux. Daisy vit avec sa mère, Leila,...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >