Siddhartha, de Hermann Hesse

‎19-03-2022 18:35

Siddhartha, de Hermann Hesse

Siddhartha.jpg

 

Après avoir lu « Narcisse et Goldmund », je souhaitais retrouver la plume enivrante de Hermann Hesse, son style d’une grande maîtrise tout à la fois sobre et savant, et sa réflexion singulière sur le sens de la vie. C’est dans un autre roman d’apprentissage que je me suis donc lancé. Avec « Siddhartha », Hesse plonge dans l’Inde mystérieuse et spirituelle, explore la destinée d’un homme en quête de soi et de la paix de l’âme. On retrouve nombre des préoccupations intimes de l’auteur dans ce roman qui rencontra un vif succès, notamment auprès de la jeunesse allemande. Quête de l’accomplissement personnel, recherche de la sagesse au milieu des folies du monde, rejet des doctrines, des maîtres ou de la figure paternelle. Ayant étudié les philosophies hindoues, Hesse confère à son roman une crédibilité spirituelle qui poussa certains lecteurs à ériger ce récit initiatique au rang de texte sacré.

 

Siddhartha, fils de brahmane aux talents multiples et à la beauté rayonnante, est un garçon docile et sage qui s’évertue à trouver l’Atman en lui, c’est-à-dire le principe de vie, le moi capable de faire un avec l’univers. Lorsque les enseignements traditionnels des brahmanes et des sages ne lui suffisent plus, il décide de quitter la maison de son père et de mener une existence ascétique. Avec son ami Govinda, ils rejoignent les samanas, ces moines errants et mendiants. Siddhartha apprend à penser, à jeûner et à patienter. Mais bientôt l’oubli de soi et des illusions du monde à leur tour ne suffisent plus. Sa rencontre avec Gotama fait comprendre à Siddhartha qu’il est possible d’atteindre la sainteté, mais la doctrine enseignée par le Bouddha ne le convainc pas et c’est seul qu’il reprend son chemin, sans maître ni ami. Siddhartha explorera d’autres voies, celle d’un regard exalté et en pleine conscience sur le monde, celle de l’apprentissage de l’amour avec Kamala la belle courtisane, et même celle des richesses matérielles auprès du marchand Kamaswami. Mais Siddhartha décidera de fuir à nouveau. Et c’est au bord d’un fleuve à la portée métaphorique qu’il parviendra à l’ultime phase de son évolution intérieure.

 

Siddhartha : Hermann Hesse - 2253008486 - Livres de poche | Cultura

2 Réponses 2
‎04-04-2022 12:06

Re: Siddhartha, de Hermann Hesse

Merci beaucoup pour cette incroyable découverte @dvall ! Je vois que vous lisez de plus en plus de livres sur le développement personnel. 

‎04-04-2022 13:23

Re: Siddhartha, de Hermann Hesse

Mes dernières chroniques peuvent laisser penser cela, oui, @maelle-cultura. Les ouvrages de développement personnel ne sont pourtant pas ma tasse de thé, mais quand c'est Hermann Hesse qui se prête à l'exercice sous une forme romancée, je ne peux qu'applaudir ! Je préfère alors utiliser les termes de roman initiatique ou roman d'apprentissage, dont je suis effectivement amateur pour le coup. Je vous conseille en passant le très beau "Narcisse et Goldmund" du même auteur, que j'ai déjà commenté ici même.

https://communautes.cultura.com/t5/Vos-coups-de-c%C5%93ur/Narcisse-et-Goldmund-de-Hermann-Hesse/m-p/...

 

Parmi les romans initiatiques de Hermann Hesse, on retrouve aussi les célèbres "Demian" et "Le loup des steppes", que je commenterai certainement ici un jour prochain.

Capture d’écran 2022-04-04 à 13.22.16.png