Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

‎23-05-2023 18:17

Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

40_9782234093966_1_75.jpg

 

 

« C’est une histoire d’amour, de vie et de mort entre un homme et son chien. Un Bouviers bernois, Ubac, qui en même temps qu’il grandit, prend une place toujours plus centrale dans les jours du narrateur. Certaines pages, Ubac pue le chien, les suivantes, on oublie qu’il en est un. » Toute l’intention de lecture présentée par les éditions Stock en 4e de couverture est là. Mais le livre recèle énormément plus.

 

Qui n’a pas eu de chien ne peut comprendre ce traité d’amour, pacte de compagnonnage indélébile à la vie à la mort. Ce n’est pas à proprement parlé un roman mais plutôt un témoignage. L’auteur consigne, au fil des pages, la banalité de son quotidien et montre comment l’animal lui a appris à se satisfaire du moment présent. Et cela nous émeut, nous submerge de tendresse. Même les promenades qui paraissent routinières sont réinventées à chaque sortie. Porté par une langue éprise de sincérité et de volupté, Son odeur après la pluie explore l’alchimie qui opère entre ces deux êtres dès leur première rencontre.

 

Pitch : Tout commence par une petite annonce parue dans un journal local de Haute Savoie sur la vente d’une portée de 12 Bouviers bernois… quelques centaines de kilomètres plus tard et un mois d’attente, une petite boule noire aux yeux ronds va se faufiler entre les pas du narrateur et enchanter sa solitude. A partir de là, le sel de sa vie va prendre une autre saveur. On suit leur évolution jour après jour, sans fioriture ni embellissement. Complice de tous les instants, jusque sur le banc de touche lors des entrainements sportifs avec les élèves de son maitre, il ne le quitte pas. Gars à ceux qui veulent s’attaquer à lui, il sait aussi être mordant. Par contre lorsque de deux, il passe à trois avec l’arrivée de Mathilde dans le couple, leur complicité est contagieuse.

 

Il a des passages magnifiques dans ce livre et vibrants d’humanité, puis un chagrin immense quand le vide s’installe. Mon chien s’appelait Mike ; c’était un Labrador écru qui « sentait le saucisson » après la pluie. Pour le moment aucun n’a pris sa place ; cela fait plus de trois ans qu’il est parti !

Ce livre m’a incroyablement touché par la justesse des mots, des sentiments et des situations.

 

Quel livre au sujet d’une relation homme- animal vous a procuré une profonde émotion ?

 

Disponible sur cultura.com

19 Réponses 19
‎23-05-2023 18:17

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

Merci beaucoup pour ce très bel avis @ledivandebibi 

‎24-05-2023 08:43

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

Un sujet qui me passionne Merci @ledivandebibi 

‎25-05-2023 10:20

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

@ledivandebibi  Merci pour cette découverte. Moi aussi le sujet m'intéresse. J'ai eu un labrador sable prénommé Rudy. Au départ, c'était pour faire plaisir à mes enfants. Mais le lien entre nous deux était très fort. Après sa disparition en 2008, je n'ai pas voulu le remplacer.

‎25-05-2023 14:37

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

@MAPATOU  tout comme toi, lorsque mon chien est décédé à l'âge de 16 ans, il était hors de question d'avoir un autre chien...  J'ai aujourd'hui un chat et un lapin, deux sauvetages 😅 

Sinon @ledivandebibi  la relation homme-animal dans le livre (pas le film !) Danse avec les loups est superbe et émouvante, un soldat et un loup qui s'apprivoisent... 

‎25-05-2023 19:01

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

Merci pour le conseil. j'ai vu le film, un sacré souvenir:Cœur

‎26-05-2023 09:33

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

Comme ce livre a déjà était résumé je n'aime pas répété celui-ci quand cela est très bien fait. Voici mon avis que j'ajoute a celui de @ledivandebibi

 

@IsaPouteau@sandryon , @LeaCultura , @MAPATOU je vous laisse y jeter un oeil.

 

 

Mon avis :

 

De la première rencontre à la disparition d'Ubac, on découvrira cette intrigue tel un reportage pour y faire apparaître un lien très puissant entre un homme et son animal avec sensibilité, tendresse et douceur en appréhendant la vie. 

Cédric Sapin-Defour manie une plume poétique et renversante avec cette histoire  une histoire d'amour, de vie et de mort. Un amours bouleversant du début à la fin, l'occasion pour l'auteur d'explorer l'âme humaine et son humanité avec des prose enchanteresse et avec quelques pincées d'humours, de montrer où se situe le deuil quand il s'agit d'un compagnon a quatre pattes.

Un texte pudique, intime qu'accompagnent de très belles réflexions, un coup de foudre partagé. Une magnifique déclaration d'amour.

 

"Une fois redéposé avec délicatesse au sol, l’escargot, resté recroquevillé pendant tout le transport, sortit de son habitacle, quasiment vite, les tentacules furieux, et je crois, de l’autre côté, avoir ressenti sa colère de devoir s’engager à nouveau pour une transatlantique. Il nous faudrait prévenir sa famille qu’il aurait un peu de retard. Ubac, lui, était assez ravi de ce rapatriement sanitaire, je lui dis que c’était bien car l’idée d’aider était manifeste mais je doute qu’il jouisse désormais d’une grosse cote auprès de la communauté des gastéropodes. Lorsque mon chien fut bien devant, je retournai auprès de l’escargot et le ramenai à sa ligne d’arrivée, aucun de ses compagnons ne croira au voyage du jour. Je ne sais toujours pas comment raconter cette histoire à ma maman sans qu’elle ne se vexe. Attendre sans doute. Ou lui dire que c’est surtout la route qui m’a fait y penser."


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
‎26-05-2023 09:52

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

@ledivandebibi @spitfire89 C'est un sujet qui m'intéresse et le livre me tente bien. Merci pour vos chroniques. J'ai eu pas mal de chiens dans ma vie, même si j'ai eu davantage de chats. Je me souviens en particulier d'une lecture bouleversante : Tombouctou, de Paul Auster. 

 

 

 

 

 

 

"Les livres sont nos guides et les mots sont notre force."
‎26-05-2023 18:40

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

Merci Sandra, je note la référence

‎12-10-2023 14:42

Re: Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour

 @ledivandebibi , @spitfire89 , merci pour vos retours de lecture.

Voici le mien en partage.

 

Un roman, d’une grande beauté, éblouissant et grave, qui se veut un véritable chant d’amour d’un homme pour son chien et nous va droit au cœur. Il est, de plus, merveilleusement bien préfacé par Jean Paul Dubois,

Voici donc un récit de vie et de mort entre un homme, Cédric, l’auteur, et son chien Ubac, un bouvier bernois. Au fil du temps, alors qu’il grandit, il prend une place de plus en plus essentielle dans la vie de notre narrateur.

Cédric Sapin-Defour, le narrateur, nous confie son lien intime et intense avec Ubac. Une vie commune qui a duré durant treize ans jusqu’à sa mort en 2017. Ce livre est un hommage à son chien mais parle également du rapport de l’auteur à la nature. L’empathie et l’attention portée à l’autre repoussent la noirceur du monde. Alors que comme tout le monde, le narrateur est dans la nostalgie, la mélancolie, la crainte et l’impatience, au contact de son chien il apprend à être dans l’instant présent. Ce chien qui accepte tout ce qui peut animer la minute qu’il est entrain de vivre lui rappelle qu’une vie n’est qu’une succession de minutes à vivre pleinement. Il est également le parfait antidote à l’immobilité et à la « fossilisation ».

Tout commence par une petite annonce dans un journal local qui met en vente une portée de douze bouviers bernois nés le quatre octobre. Après un temps d’hésitation, le narrateur se rend sur place et est choisi par un chiot. Pour l’homme, c’est une évidence, ce sera lui et aucun autre. Commence alors une histoire d’amour immédiate, puissante,  inconditionnelle, absolue et continue, mais malheureusement peu durable.

Dans ce récit très fort d’un amour singulier pour un chien, l’auteur évite parfaitement bien deux écueils, le premier, l’anthropomorphisme, malgré tout son amour, le narrateur jamais ne considérera Ubac comme un humain ou un enfant, il est un chien et le second, l’idéalisation de l’animal, non le narrateur ne fuit pas les hommes et ne met pas son chien au-dessus d’eux, il considère que l’amour est partageable.

Mais vient la mort, car avec un animal, la fin est déjà écrite, on ne négocie malheureusement pas avec le temps, les chiens vieillissent plus rapidement que nous et l’adorable chiot , le fougueux compagnon, deviendra un vieillard bien trop tôt. Le chien n’est que de passage parmi nous, le narrateur d’une plume poétique, pudique et délicate, nous fait partager son immense tristesse. Tristesse qui ne suscite qu’indifférence chez les autres qui ne comprennent pas que la douleur à la perte d’un animal puisse égaler celle d’un humain.

Par ce roman, Cédric Sapin-Defour nous parle d’une rencontre exceptionnelle avec des mots d’amour d’un homme pour son chien et réciproquement. Il nous met la larme à l’œil avec ce récit tendre, doux et poétique car on sait dès le départ que c’est une relation qui ne pourra pas durer. Toutefois on sent que cette rencontre fulgurante est très forte mais également tranquille et apaisante.

Un livre qui, par sa grande humanité nous fait du bien. On ressort comme grandi et apaisé de cette aventure d’une vie.

 

Retrouvez ce livre sur Cultura.com 

Son odeur après la pluie.jpg

Les dernières discussions
Tout afficher >
  Ce chef-d'œuvre est la preuve qu'il est possible de tomber amoureuse d'un livre. Je ne connaissais ni l'aut...
Hello,   J'ai découvert B.Werber avec ce roman Fiction.  Alors qu’il assiste à un spectacle d’hypnose, un h...
Ces nuances entre nous de Chihiro Hiro aux éditions Akata   Tome 1 - Série en 4 tomes   3e série que je co...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >