Triste tigre de Neige Sinno

‎04-09-2023 01:02

Triste tigre de Neige Sinno

 

 

https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2023/09/triste-tigre-de-neige-sinno.html

 

" Car à moi aussi, au fond, ce qui me semble le plus intéressant c'est ce qui se passe dans la tête du bourreau. Les victimes, c'est facile, on peut tous se mettre à leur place." C'est par cette phrase que commence ce texte de Neige Sinno qui, à travers son histoire personnelle de victime de viols répétés de la part de son beau-père pendant son enfance, cherche à comprendre ce qui se passe dans la tête du bourreau qui sait qu'il fait du mal, qu'il est en train de détruire un autre être mais qui continue quand même. 

 

Ce texte n'est ni un roman, ni un essai. L'auteure ne veut pas qu'il soit perçu comme une confession, un journal intime "Ami lecteur, amie lectrice, prends garde à mes propos, ils avanceront toujours masqués. Ne prends pas ce texte dans son ensemble pour une confession... Mon espace à moi n'est pas dans ces lignes, il n'existe qu'au dedans." C'est un témoignage combiné à une analyse des mécanismes et des motivations du viol. 

Neige Sinno affirme ne pas avoir parlé pour se libérer mais pour protéger les autres et réfute le rôle thérapeutique de son texte "La littérature ne m'a pas sauvée, je ne suis pas sauvée.", ce qui l'intéresse, ce qui la fascine, c'est le monstre. Elle parvient remarquablement à adopter une posture de mise à distance pour analyser ce qu'elle a vécu. 

Elle multiplie les points de vue en analysant des récits littéraires de viols comme Lolita de Nabokov et, dans sa propre histoire, en recherchant d'autres points de vue que le sien, "pour être plus juste ? Ou pour essayer de m'échapper un peu de moi, de cette version subjective qui me hante et m'étouffe ?". Elle relate les souvenirs de son avocate vingt ans après le procès aux assises où son beau-père a été condamné à neuf ans de prison, exhume le compte-rendu du tribunal datant de juin 2000, compte-rendu inséré dans le texte comme d'autres documents d'archives, des  articles de presse relatifs à son affaire, la lettre qu'elle a adressée au procureur de la République en 1999 ainsi que celle de sa mère... 

Elle interroge la question de la légitimité de sa plainte alors qu'elle était devenue une adulte qui s'en était globalement bien sortie, la question de l'emprise, du consentement, du plaisir, de la zone grise " L'enfant, lui, vit en noir et blanc." 

Un texte très sincère dans lequel Neige Sinno s'interroge et interpelle régulièrement le lecteur sur les raisons de sa démarche. Un texte courageux, pudique et sans pathos qui soulève de nombreuses questions profondes. Brillant et essentiel !

 

Balises (1)
Cultura Champagne
22 Réponses 22
‎04-09-2023 08:26

Re: Triste tigre de Neige Sinno

Il a l'air passionnant @JG69 Je le note

‎04-09-2023 08:55

Re: Triste tigre de Neige Sinno

@JG69 @IsaPouteau C'est le premier livre que je me suis achetée de la rentrée littéraire. 

Je ne pouvais pas passer à coté de cette lecture. Je ne l'ai pas encore commencé mais j'espère pouvoir le lire courant septembre. 

‎04-09-2023 09:30

Re: Triste tigre de Neige Sinno

@JG69  Merci pour cette découverte car je n'avais pas remarqué ce roman. Je le note car le sujet est intéressant.

‎04-09-2023 09:48

Re: Triste tigre de Neige Sinno

@MAPATOU 

la façon dont l'auteure traite ce sujet est grandiose 

‎04-09-2023 09:49

Re: Triste tigre de Neige Sinno

@IsaPouteau on va certainement beaucoup en entendre parler 

‎04-09-2023 10:51

Re: Triste tigre de Neige Sinno

J'ai très envie de le lire pour voir comment le sujet a été traité @JG69, tu nous intrigues ! 

‎04-09-2023 21:06

Re: Triste tigre de Neige Sinno

le qualificatif qui lui correspond le mieux : sujet intelligemment traité 

‎20-10-2023 10:02

Re: Triste tigre de Neige Sinno

@JG69 @CharlotteV @MAPATOU @clo73 @IsaPouteau 

 

un texte méritant et nécessaire !

 

Mon avis :

 

Ce récit ne peut manquer de susciter un grand nombre d’émotions !

 

Neige Sinon y relate ses années d’enfance, auprès d’un beau-père qui l’a violée pendant plusieurs années, dès qu’elle a eu huit ans. Elle revient sur ce qu’a représenté pour elle cette torture au quotidien, ignorée par les autres membres de la famille, sciemment ou non.

 

Certes, d’autres récits ont été publiés sur le sujet, dont certains marquants, comme Le consentement ou La Familia grande, mais ce texte là m’a encore plus interpellée que les autres. L’autrice parle de ce qui lui est arrivé, sans pathos, presque à distance. Et pourtant, lorsqu’elle précise ses motivations (non, il ne s’agit pas de thérapie par l’écriture, ni de vengeance) on sent une colère sourdre, une  haine pour cet homme, dont elle va décrire la personnalité, pour ce monstre qui agit ainsi avec un enfant. 

 

Si elle a tardivement porté plainte, c’est à la fois dans un souci d’efficacité, pour protéger ses plus jeunes frères et soeurs, et pour obtenir le soutien de sa mère, indispensable pour que la justice ne se laisse pas abuser par le charisme de cet homme, qui jamais ne demande pardon, accusant même sa victime d’être responsable 

 

C’est parfois à la limite du soutenable, mais c’est un très émouvant témoignage, qui met en lumière l’inadéquation des peines infligées, la prison là où il faudrait de la thérapie.

 

 

288 pages  POL 17 août 2023

Prix Le monde 2023

‎20-10-2023 10:12

Re: Triste tigre de Neige Sinno

@Kittiwake je n'ai pas pu encore le lire mais il est en haut de ma PAL et j'espère vraiment que je pourrai le lire courant novembre. 

Les dernières discussions
Tout afficher >
      L'enragé : c'est un coup de cœur, un coup de poing en pleine face, un coup de projecteur aus...
"Ce morceau est autobiographique, c'est une certitude. Ce garçon perdu dont il parle, c'est lui. La souffrance empreinte...
Bonjour,   Je viens de terminer ce polar historique d'une de mes auteures favorites :     Paris,...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >