Une saison au bord de l'eau - Jenny Colgan

‎13-02-2021 23:25

Une saison au bord de l'eau - Jenny Colgan

 

 

Flora MacKenzie est assistante juridique dans un grand cabinet d’avocats. Et cela fait un petit moment maintenant qu’elle n’a pas remis les pieds à Mure, son île natale au nord de l’Écosse, depuis la perte de sa maman en fait. Jusqu’au jour où son patron, Joel Binder, a besoin d’elle pour aider l’un des clients du cabinet sur place.
Un retour aux sources qui promet d’être compliqué… Et si la cuisine adoucissait les cœurs ?

Nous suivons donc les péripéties de Flora qui est forcée de retourner sur son île natale dans le cadre de son travail. Et ce n’est pas de tout repos ! D’un côté son père et ses frères n’ont pas l’air suuper ravi de la revoir… de l’autre Colton Rogers, le client du cabinet, n’est pas très dispo pour avancer sur son projet. Bref, avec cet accueil aussi glacial que le vent d’hiver écossais, Flora se dit qu’il va être difficile de mener à bien sa mission. Mais heureusement qu’elle peut compter sur le soutien de Bramble, le brave chien de la ferme familiale, & de Lorna, son amie d’enfance. Et surtout sur celui de sa maman, Annie, au travers de son livre de recettes. Flora redécouvre alors les saveurs de son enfance et les partage avec ses frères ce qui permet de les rapprocher et de les réconcilier peu à peu.
Ce retour sur Mure rappelle à Flora l’importance de certaines choses, la famille, le partage, les petites choses simples de la vie (promener le chien, prendre l’air, faire de la pâtisserie, profiter de la nature…), et que c’est dans cela que le bonheur se trouve.
Entre les légendes gaéliques, une jolie palette d’émotions et quelques sujets fort (homosexualité, guerre en Syrie), l’autrice nous touche grâce à cette histoire toute mignonne. Oh ! Et elle nous donne faim aussi ! Le roman est rempliiii de gourmandises sucrées et salées ; entre les scones au fromage, la confiture de mûres, les tourtes…, il y a de quoi nous faire saliver !
Quant aux personnages, je les ai trouvés très attachants. J’ai adoré celui d’Agot, la nièce de Flora, elle est trop mimi ! Sans jugement ni a priori avec son regard d’enfant et son franc parler  Flora, elle, évolue au cours du roman, passant de la jeune fille effacée perdue dans une grande ville à une jeune femme plus sûre d’elle et de ses choix. Eck, le père de Flora, est plutôt bourru et distant avec elle (il faut dire qu’elle lui rappelle un peu trop sa Annie). Quant à Joel, le patron ET crush de Flora (bon même si au début il ne sait même pas qu’elle existe…), il est assez mystérieux, très renfermé, il possède une part d’ombre, un passé quelque peu tumultueux qu’il ne souhaite partager avec personne, ce qui l’empêche de vivre pleinement…

 

En bref, une super lecture sans prise de tête. Une histoire toute douce, prenante et touchante, un style agréable et des personnages attachants. J’ai passé, encore une fois, un très bon moment de lecture et vous conseille vraiment les livres de cette autrice si vous ne les connaissez pas encore. C’est frais, touchant, feel good sans être gnangnan !

 

 

Sarah - Libraire au Cultura La Teste

Gris
Cultura La Teste
1 Réponse 1
‎08-01-2021 20:51

Une saison au bord de l'eau de Jenny Colgan

Un petit livre qui comme tout ceux de l'auteur met du baume au cœur. C'est rafraichissant, gourmand et distrayant.
Flora MacKenzie a quitté Mure, son île natale au nord de l’Écosse pour mener une vie plus urbaine et girly à Londres. Junior dans un cabinet d'avocats, sa carrière n'a guère décollé et elle fantasme sur Joël, son patron, un beau gosse carnassier en affaire et considéré comme odieux par tout ceux qui le côtoient.
Mais voilà qu'un éminent client du cabinet ayant succombé au charme de Mure fait appel à eux pour stopper la mise en place d'un parc éolien prévu face à l'hôtel de luxe qu'il aménage. Il exige que Flora, une autochtone, aille sur place pour gérer l'affaire.
Ainsi, après plusieurs années d'exil, depuis la mort de sa mère qui l'a dévastée, la voici de retour sur ce petit caillou au milieu de l'océan. Sur place, les choses n'ont pas beaucoup changé, les jeunes fuient l'île qui ne propose guère de débouchés et les anciens lui font la tête pour être partie. Quant à sa famille, ses 3 frères et son père, ils semblent hermétiques à sa présence. Agriculteurs et propriétaires d'une ferme, ils peinent à joindre les 2 bouts.
Contre toute attente, ce retour aux sources va provoquer un grand raz de marée : affectif, professionnel, touristique, culturel...
L'écriture n'est pas très enlevée mais la simplicité des mots fait mouche. J'ai passé un très bon moment dans les embruns de cette île imaginaire, petit bout du monde soumis où le soleil ne se couche pas l'été, ou le froid ne vous quitte jamais mais aux paysages exceptionnels. C'est plaisant et la touche Jenny Colgan est perceptible au travers des recettes distillées par ci par là et de ces personnages à la fois gentillets et forts.