"Kerozène" d'Adeline Dieudonné (Editions L'Iconoclaste): perché!

‎26-04-2021 10:48

"Kerozène" d'Adeline Dieudonné (Editions L'Iconoclaste): perché!

Amis des romans dingos, dites bonjour à Kerozène! Entre folles névroses et grandes psychoses, les personnages marionnettes d'Adeline Dieudonné font osciller le lecteur entre envie de sourire et envie de refermer le bouquin. Un OVNI littéraire qui déroute et dérange.
 
Pitch (4ème de couv):
"Une station service le long de l'autoroute, une nuit d'été. Sous la lumière crue des néons, dans les odeurs d'essence et d'asphalte, quelques tables en plastique jaune délavé.
23h12. Ils sont quinze à se croiser, si on compte le cheval et le cadavre planqué à l'arrière d'un gros Hummer noir.
Une minute encore, et tout bascule..."
 
Les convenances sociales et les tabous, Adeline Dieudonné les fait sauter dans cette galerie de personnages qui agissent et qui disent comme ils respirent, leur conscience et Surmoi ayant été mis sur pause. Dès lors, pourquoi ne pas tuer son mari qui se plaint, abandonner sa grand-mère sur le bord de l'autoroute, se mettre à pleurer devant des invités en s'agenouillant avec un couteau de cuisine auprès de son cochon de compagnie... Cette faune humaine mais sauvage, qui se croise de nuit sur cette aire d'autoroute, n'a plus de limites.
 
Sur une plume presque badine, le fond est grinçant, dérangeant, perturbant... et parfois drôle, mais jamais d'un rire franc et libérateur. Le malsain rode..
 
Si vous aimez être bousculés, vous allez adorer. Mais sinon, vous risquez de ne plus jamais vous arrêter en pleine nuit sur l'autoroute! Personnellement, je fais plutôt partie de cette deuxième catégorie de lecteurs!
 
 
Toutes les chroniques sont à retrouver sur le blog d'un Livre Dans ma Baignoire ainsi que sur la page Facebook ici 
ULDMB TXT.jpg
Laure / Un Livre dans ma Baignoire
4 Réponses 4
‎24-04-2021 19:43

Re: "Kerozène" d'Adeline Dieudonné (Editions L'Iconoclaste): perché!

@laureleenette 

C'est effectivement déroutant et surprenant. 

Surprenant tout d'abord, lorsqu'on a lu "la vraie vie", nous nous retrouvons sur un autre registre mais avec le même souci de la description des pensées et réflexions personnelles des personnages. 

Déroutant car on retrouve une aire d'autoroute divers personnages dont Adeline Dieudonné aborde l'histoire de telle manière que l'on a envie d'aller jusqu'au bout et en même temps après chaque personnage on se dit, "oh non pas possible" mais pourtant c'est si réaliste. 

Jusqu'au bout, on attend l'issue, le lien entre tous et les sujets sexe, maltraitance, meurtre, dégoût de l'autre,  y sont abordés. On cherche à savoir où l'auteure veut nous emmener. 

De Gigi à Sébastien en passant par Chelly ou Victoire laquelle déteste les dauphins au point de vouloir participer à un grindadráp sur les îles Feroe. Qui n'aime pas les dauphins !! 

Les personnes présentes sur les aires d'autoroute de nuit seront désormais regardées avec un de ses personnages. 

KEROZENE 

 

‎27-04-2021 08:52

Re: "Kerozène" d'Adeline Dieudonné (Editions L'Iconoclaste): perché!

Entre nouvelles et roman, avec un singulier décor, assez peu littéraire, un humour qui fait grincer des dents, Adeline Dieudonné a passé l'épreuve du second roman avec une certaine adresse !

 

Ma chronique complète ici

‎09-06-2021 10:32

Kerozene d'Adeline Dieudonné

A 23h12 sur le parking d’une station d’autoroute, une quantité de destins se croisent et se découvrent les uns après les autres.

Adeline Dieudonné nous raconte dans ce roman cocasse et dramatique à la fois, pourquoi chacun de ces 14 personnages se trouvent à cet instant précis dans cette station service au milieu de nulle part. Sans oublier, le cadavre dans le coffre d’une voiture et le cheval dans un van dont elle ne manque pas de nous conter les déboires.

C’est un grand brassage de rêves, d’espoirs et de rencontres mais aussi de désillusions et de traumatismes auquel on n’aurait pas prêté attention si l’auteure n’y avait pas posé son regard.

Personne ne sort vraiment du lot, ce sont des vies ordinaires comme il en existe beaucoup mais il n’y a pas une histoire qui ne soit pas captivante.

A 23h14 sur ce même parking, les personnages ont continué leur chemin et des destins se sont joués. Presque rien n’a changé mais maintenant, ils ne sont plus des inconnus pour nous et on aurait envie de les suivre un peu, juste pour savoir….

Un roman décapant qui détonne par son originalité, comme une introduction à une suite que l’on ne connaître pas et qui, en l’état, laisse un peu sur sa faim.

Si les auteurs présentent souvent leurs personnages l’un après l’autre de cette façon, ils finissent par se retrouver dans une histoire commune. Dans Kerozene, c’est juste un croisement, personne ne se reverra ailleurs que dans cette station d’essence, il n’y aura pas de destin partagé.

Alors il faut le prendre comme ça, une sorte de recueil de nouvelles interrompues par ce croisement sur l’autoroute et juste apprécier le style d’Adeline Dieudonné, acerbe, drôle, addictif et novateur. Cela donnera peut-être envie de regarder autrement les gens que l’on croise sans les voir. Ces histoires sont les leurs et je me suis régalée à les lire.

 

A découvrir sur Cultura.com

‎08-06-2021 20:45

Re: Kerozene d'Adeline Dieudonné

Merci @IsaPouteau pour cette avis qui rejoint celui d' @laureleenette 


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
Les dernières discussions
Tout afficher >
Un livre qui se lit d'une traite, qui fait du bien à la tête, au moral. J'ai adoré! Simple et efficace même si on s...
Fidèle dite Fifi ou Bouboule est une jeune femme qui vient d une famille qu on qualifierait aujourd'hui de " dysfonction...
Margy et Yaëlle vivent en Guadeloupe. Jeunes filles remplies de vies.  Pour ces amies-sœurs, tout se partage ...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >