"La conférence " de Mahi Grand

‎17-03-2022 14:48

"La conférence " de Mahi Grand

 

6_9782205089776_1_75.jpg

Chercher à devenir un autre nous permet-il d'annihiler ce que nous sommes à la naissance ? Ou finalement ne revenons nous pas inévitablement à notre essence ?
 
Lorsqu'un singe décide pour une question de survie de devenir un homme, le devient-il vraiment définitivement ?
 
Je trouve cette adaptation inspirée d'une nouvelle de Kafka très intéressante tant dans le graphisme que dans l'écriture.
 
Cultura Bordeaux Mérignac
2 Réponses 2
‎17-03-2022 14:50

Re: "La conférence " de Mahi Grand

Merci beaucoup @AngéliqueLAB pour cette très bonne découverte ! Peut-être que cela peut vous intéresser @spitfire89 

‎11-05-2022 14:13

[AVIS] Mahi Grand - La conférence


Un homme est invité à l'Académie des Sciences pour raconter son expérience, celle de sa fabuleuse métamorphose : en cinq années, il est passé de la condition de singe à celle d'homme, jusqu'à en perdre une partie de son apparence simiesque...

Capturé en Afrique, il est envoyé en Europe à bord d'un navire. Il comprend que sa seule issue pour échapper à l'enfermement sera de renoncer à sa nature de singe et de s'adapter au monde des hommes. La condition de sa survie : courber l'échine, consentir à tout et observer l'homme pour mieux l'imiter, il devra le singer en tous points, jusqu'aux moindres défauts et perversions... Jusqu'à devenir humain pour autant ?
 

Je n'ai pas lu la nouvelle de Kafka qui a inspiré cet ouvrage. Je suis plutôt contente de la découvrir avec le dessin de Mahi Grand. Un grand merci aux éditions Dargaud grâce à qui j'ai pu faire cette découverte via NetGalley.
 
Dans cette histoire, nous rencontrons un personnage qui pour survivre doit renoncer à sa nature. On nous interroge sur la notion-même d'humanité. Notre héros va singer les hommes avec des postures peu flatteuses afin de s'adapter à la société. Devient-il réellement libre ?
Le propos est intéressant, pertinent et saura faire réfléchir les lecteurs.
 
Graphiquement, les planches accompagnent très bien le propos de l'histoire. Le choix des couleurs est réfléchi et se combine parfaitement aux situations qui nous sont présentées.
 
La conférence se lit très vite. On ressort de cette lecture en étant à la fois déconcerté et empli de réflexions.