1Q84 - Livre 1 avril-juin, de Haruki Murakami

1Q84 - Livre 1 avril-juin, de Haruki Murakami

1Q84 Livre 1.jpg

 

Me voici plongé dans cette fameuse trilogie dont le titre est une évidente allusion au « 1984 » de Georges Orwell. Afficionados de Murakami, vous ne serez pas déçus par l’univers surréaliste de « 1Q84 » et ses personnages brossés avec une acuité pénétrante. Peu d’écrivains sont capables de vous entraîner dans des longueurs narratives avec autant de délectation. En cela, Haruki Murakami est un peu le Stephen King du Japon… Il existe des similitudes évidentes entre les créations littéraires de ces deux écrivains. Un style maîtrisé accessible à tous, des personnages plus vrais que nature hantés par leur passé et leurs pulsions, une grande perspicacité sur leur société d’appartenance, l’irruption du fantastique dans la réalité quotidienne, une architecture narrative terriblement immersive, etc. J’avais été complètement charmé par « Kafka sur le rivage », 1Q84 réussit l’exploit de me happer pareillement.

 

L’écriture prend son temps mais reste bien cadencée, alternance stricte entre les deux personnages principaux de ce roman que sont Aomamé et Tengo. Aomamé est une jeune femme étrange et solitaire, professeure de stretching et d’arts martiaux dans un club de sport huppé, et qui « déplace » occasionnellement des salopards dans l’autre monde. Tengo, est un jeune homme réfléchi et solitaire, qui enseigne les mathématiques dans une école préparatoire tout en écrivant des romans. Un jour, un éditeur avec qui il entretient des relations professionnelles, demande à Tengo de réécrire l’histoire imaginée par Fukaéri, une jeune fille de dix-sept ans à la singularité captivante. De son côté, Aomamé se voit proposer une mission plus périlleuse que jamais… Sans le savoir, ces deux individus sont liés par le destin.

 

Pourquoi Aomamé voit-elle deux lunes dans le ciel, quel est ce lien diffus qui unit sa destinée à celle de Tengo, quelle est cette secte dangereuse à laquelle la jeune Fukaéri a échappé, qui sont les Little People qu’elle évoque dans son mystérieux récit ? Autant de questions sur lesquelles le premier tome de 1Q84 ouvre avec maestria. Plus de 500 pages introductives, mais quelle introduction !

 

A découvrir sur Cultura.com

Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >