[AVIS] Marine Maugrain-Legagneur - Mental, Mélodie à l'origine

[AVIS] Marine Maugrain-Legagneur - Mental, Mélodie à l'origine

Mental.jpg

 

Après l'accident de son père, lorsque sa mère sombre dans une profonde dépression, Kenza, quinze ans, doit s'occuper seule de sa petite sœur. Elle jongle tant bien que mal entre l'école d'Assia, le lycée et la tenue de la maison. Quand sa mère est conduite à l'hôpital, Kenza en est persuadée : on va la séparer de sa sœur et les placer dans un foyer. Et ça, il n'en est pas question.
Prenant le taureau par les cornes, elle remplit son sac à dos et prend Assia par la main. Avec l'aide de son amie Pia et du beau Haroun, elles se lancent dans un road [modéré] endiablé. Et là, Kenza se découvre pleine de ressources... d’autant qu'elle s'est inventé une alter ego insubmersible : Mélodie.



J'adore la série Mental (si vous ne l'avez pas vu, qu'attendez-vous ???). Mélodie n'est pas forcément mon personnage préféré de la série (Estelle et Simon ont ma préférence) mais elle m'a toujours intriguée et son parcours m'a touchée.
Dans ce roman, on retrouve la personnalité haute en couleurs de Kenza/Mélodie. Son langage très familier m'a un peu perturbé car je n'y suis pas habituée. Néanmoins, cela correspond bien au personnage. Son esprit tourne à mille à l'heure et l'autrice réussit à retranscrire sa pensée en arborescence. Il est parfois difficile de suivre le fil de ses réflexions.
Kenza/Mélodie est attachante. J'ai été émue par sa relation avec sa petite sœur. Elle est prête à toutes les folies pour la protéger.
 
Toutefois, le road-[modéré] m'a un peu déçu. Ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. De plus, il n'est pas très réaliste et c'était un peu bizarre par moment.
 
Ce roman a été une lecture rapide et agréable. Il réussit à aborder des thèmes importants : la maladie mentale, les différences sociales, le deuil, ... C'est un bon complément à la série et si l'autrice décide d'écrire un préquel pour les autres protagonistes, je serai au rendez-vous.
 
 
Cultura Le Mans