AVIS et CITATIONS Un garçon c'est presque rien - Lisa Balavoine

AVIS et CITATIONS Un garçon c'est presque rien - Lisa Balavoine

DSC_0013.png

Ce livre m'a serré le coeur tout le temps de sa lecture. Pourquoi ? Parce que Roméo m'a renvoyé ma propre image, mes propres questionnements sur mon identité lorsque j'étais adolescente. J'ai mis 29 ans à comprendre qui j'étais, grâce à un diagnostic officiel d'autisme Asperger. Roméo se pose mille et une questions sur sa vie et sur le pourquoi de sa propre existence. Il ignore même ce qu'est l'amour, et ce que signifie être amoureux. Pourtant, Justine, une élève de son lycée, va le pousser dans ses retranchements, lui qui est si timide, malingre et discret. Avant le récit, les premières phrases du roman sont quelques paroles de la chanson Kid d'Eddy de Pretto. Aucune autre musique ne pourrait mieux correspondre à cette histoire. Nous découvrons la "normalité" des garçons adolescents, à savoir faire les caïds devant leurs groupes d'amis aussi décérébrés qu'eux et se vanter d'avoir couché avec telle ou telle fille. Roméo, lui, ne veut pas être comme ça. Féministe, il assume mais passe pour un "chaton" aux yeux des populaires du lycée. Comment reprocher à un jeune de respecter l'autre ? La société impose de rentrer dans les normes, sans quoi nous sommes rejetés. Il ne faut pas être trop sensible, trop petit, trop gros, trop timide...Trop quoi ! Parfois, une partie des "vulnérables" se laisse embrigader et pour se forger une place, agit comme les autres. Mais d'autres refusent de renier qui ils sont vraiment. Moi, je suis de ces derniers. Changer pour quelqu'un, c'est se trahir soi-même. Ce livre est un must-have pour les ados en quête d'identité. Libérons-les de cette dictature de la masculinité et laissons-les simplement exister.

 

"Les hommes aussi ont le droit de parler d'amour

Avec des mots de tous les jours

Je crois que moi je suis comme ça

Je n'ai pas la peau dure

J'ai juste un coeur qui bat."

 

"Moi je rêverais d'avoir des parents

A qui je pourrais tout raconter

Comme on en voit parfois dans les séries télé

Des parents intéressants et intéressés

On dira que je suis mal tombé.

 

Ils sont pas méchants

Ils sont juste morts au-dedans

C'est terrible de se l'avouer mais

Près d'eux je ne sais pas comment rester vivant."

 

A découvrir sur Cultura.com 

Cultura Terville
2 Réponses 2

Re: AVIS et CITATIONS Un garçon c'est presque rien - Lisa Balavoine

@deepestblue Je l'ai reçu hier. Je trouve que la couverture est touchante et donne envie de découvrir ce jeune garçon.

Re: AVIS et CITATIONS Un garçon c'est presque rien - Lisa Balavoine

@MAPATOU ce livre se lit très vite et est extrêmement touchant. On s'attache vite à Roméo.