Banquises - Valentine Goby

Highlighted

Banquises - Valentine Goby

En 1982, Sarah part au Groenland où elle va disparaître sans donner signe de vie. La famille attend son retour et guette le moindre indice de survie de leur fille. L'absence mêlée au fait de ne pas savoir affecte peu à peu la cellule familiale. Vingt-sept ans plus tard, Lisa sa sœur, qui a fait sa vie, décide de partir à sa recherche et prend l'avion à destination du Groenland.  Ce roman peut faire penser au roman d'Olivier Adam Je vais bien ne t'en fais pas. On retrouve des similitudes dans la manière d'aborder la disparition et le vide laissé. Lisa a appris à grandir sans sa sœur, elle s'est construite toute seule, elle s'est créé son imaginaire tout en pensant à Sarah. Les parents se sont réfugiés dans ce qu'ils pouvaient (le travail, la maison) au risque de ne plus se voir, se comprendre, se soutenir. Lisa éprouve parfois un sentiment d'abandon mais sans rancœur. L'absence de sa sœur a quelque peu accaparé les pensées des parents qui se sont comme arrêtés de vivre dans l'espoir du retour de Sarah.  Le voyage dans le Groenland est très beau. Lisa, cherchant sa sœur, imagine à chaque instant que cette dernière a très bien pu se trouver à tel endroit ou à un autre. Et la banquise fond de plus en plus...  L'un des plus beaux romans de la rentrée littéraire de septembre.  Valentine Goby est née à Grasse en 1974. Après des études à Sciences Po et des séjours humanitaires, elle se consacre à l'écriture. Elle connaît un succès littéraire avec son roman Qui touche à mon corps je le tue. Toute son œuvre est publiée chez Albin Michel, Gallimard et Autrement jeunesse.  David – Cultura Chambray-les-Tours Retrouvez ce titre sur Cultura.com  Banquises - Valentine Goby - Editions Albin Michel

Banquises-Valentine-Goby.jpg
Les dernières discussions
Tout afficher >