Blood sisters de Jane Corry

Blood sisters de Jane Corry

Trois petites filles : une gentille, une méchante, une morte Un matin de mai, trois fillettes sont sur le chemin de l’école. Une heure plus tard, l’une d’entre elles est morte. Quinze ans ont passé et Kitty n’a aucun souvenir de l’accident qui lui a fait perdre l’usage de la parole. Fauchée, sa sœur Alison espère décrocher un poste d’enseignante dans une prison pour se remettre à flot et réparer les pots cassés. Mais quelqu’un les observe. Quelqu’un qui ne reculera devant rien pour faire éclater la vérité.

 

Un roman qui avait du potentiel  par l'intrigue, que j'ai trouvée particulièrement originale, nous entraînant dans un chassé-croisé psychologique et parfois perturbant.  L'histoire prenante au départ, mais ensuite assez répétitive et peu crédible. L'autrice aborde les relations ambiguës entre sœurs et la frontière parfois mince entre haine et amour. Jane Corry fait monter le suspense mais au final une déception. 

 

Cultura Auxerre