Bon petit soldat - Mazarine Pingeot

Bon petit soldat - Mazarine Pingeot

C’est un livre à double entrée. Il commence avec le doute, une interrogation sur le qui suis-je, une question d’identité pour ne pas dire un trouble. L’épreuve du grand écart entre cette identité officielle assommante et ce désir d’exister singulièrement va courir tout au long du livre comme une partie de cache-cache. Le « moi » de l’auteur devient le « vous » du lecteur. Un puits sans fond de culpabilité, confie la fille au prénom « impossible à cacher ». C’est un livre en marche, à la recherche d’une histoire généalogique confisquée. Car comment se prénommer Mazarine et faire comme si de rien n’était ? Comment être l’enfant chérie d’un père tout en n’étant pas autorisée à porter son nom ? Comment être la fille d’un Président de la République Française et chassée de l’Histoire officielle ? De quoi tout envoyer balader et s’exiler loin de tous ceux-là. Mais cette fille est un bon petit soldat. Elle optera pour l’Ecole Normale supérieure, autre tentative de normalité. Le sens du devoir, encore. Tenir son rang. Etre à la hauteur. Injonction mortifère associée à cette peur omniprésente malgré la protection rapprochée permanente. Les convenances, toujours, finissent par gagner, dit-elle. Reste l’abîme du silence. Reste à croire « aux forces de l’esprit » pour sauver encore et toujours le parti du père. Puis les cycles de la politique viennent au secours des cycles de la vie. Merci François. Un témoignage plus poignant qu’un polar. Un livre dépouillé. Une écrivaine est là. Retrouvez ce livre sur Cultura.com Bon petit soldat - Mazarine Pingeot - Editions Julliard Mazarine Pingeot sera en dédicace au magasin Cultura de Gennevilliers (92) le samedi 23 février à 14h dans le cadre de l'opération Livres en live.

Bon-petit-soldat-Mazarine-Pingeot.jpg
Balises (2)
Les dernières discussions
Tout afficher >