Braguettes - Colette Gouvion

Braguettes - Colette Gouvion

A la lecture de ce titre : braguettes, on ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire évocateur où se mêlent l'amusement et la condescendance. Quelle idée d'écrire un livre sur les braguettes? Ils ne savent vraiment plus quoi inventer ! En effet, au premier abord, le sujet semble assez trivial malgré la belle facture de l'ouvrage. Mais bon, on est curieux alors on regarde de plus près et à la lecture de la quatrième de couverture on se dit qu’il y a là autre chose que ce à quoi on avait pensé. Ce n'est qu’après avoir feuilleté un peu et plongé dans le texte que l'on comprend mieux de quoi il s'agit : à travers une histoire du costume richement illustrée de peintures et de photos, on comprend comment, siècle après siècle, l'expression de la virilité a évolué dans nos sociétés occidentales. On passe d'une renaissance ostentatoire, ou les hommes se veulent séduisants et virils et mettent glorieusement leurs avantages en valeur, au mépris de la morale et des recommandations de l'église. Les artistes nourris des cultures grecques et romaines  glorifient alors la nudité et la beauté des corps même si la sexualité reste un tabou. Avec l'avènement du très pieux XVIIème siècle puis du très humaniste XVIIIème siècle, une telle manifestation de la masculinité devient impensable. La pudeur est de rigueur et la mode s'assagit. L'homme met alors en avant perruques et panaches dissimulant de son mieux tous les aspects de sa masculinité. Et puis vient l’Empire et au XIXème siècle, c’est encore autre chose… Colette Gouvion nous balade ainsi de siècle en siècle jusqu'à nos jours à travers cette histoire du costume masculin. Plus on avance en lecture et plus le sujet devient passionnant. On parlera de rapport au corps, de statut social, de religion, de morale, d'art et toujours en faisant le parallèle avec l’histoire du costume féminin. Bref, de bien plus de choses que ce que l'on s'attend à trouver derrière cette couverture! La démarche de l’auteur s’inscrit dans le courant d’histoire culturelle né avec les années 70 à la suite de l’école de annales. L’histoire est étudiée par tous les biais même les plus inattendus : des réglementations des foires et marchés à la pratique des sports collectifs depuis le moyen-âge, bien des sujets avaient été largement défrichés. La preuve est faite que l’on peut encore trouver des angles de recherche neufs et attrayants. L’autre atout majeur de ce livre est indéniablement la grande qualité de l’iconographie proposée, toujours au service du sujet. Peintures et photos sont choisies à la fois pour servir le propos en temps que sources historiques et surtout, dans un souci de s’adresser à tous, pour nous aider à comprendre simplement l’esprit d’une époque. On se retrouve au final avec un très beau livre, bien documenté, sérieux, fort intéressant et instructif pour les hommes comme pour les femmes. Précisons aussi qu’il s’agit d’un ouvrage "tout public" car au risque d’en décevoir certains, Braguettes est exempt de tout aspect grivois. Il s’adresse à tous ceux qui aiment l’histoire, l’histoire de l’art, mais aussi à ceux qui aiment la mode, les costumes et les livres illustrés de qualité. Retrouvez ce livre sur www.cultura.com [gallery link="file" orderby="title"]






Braguettes-Colette-Gouvion.jpg