Circé de Madeline Miller

Highlighted

Circé de Madeline Miller

coupdecoeurculturalivres-2.png

 

Découvrez le coup de cœur CulturaLivres de la semaine : Circé de Madeline Miller

 

 

Coucou à vous ! 

 

Après un déménagement, une gastro et une absence d'internet me voici de retour pour vous parler de Circé de Madeline Miller que j'ai fini il y a un petit moment. 

 

86934758_745638192906634_8199284179439976448_n.jpg

 

Je suis passionnée par la mythologie grecque (mais aussi égyptienne et nordique notamment) depuis toute petite. Toutes ces légendes, ces héros et dieux aux incroyables pouvoirs font partie de mon univers encore aujourd'hui que ce soit par le biais de films, séries, magazines ou romans portant sur ce thème (mention spéciale pour l'auteur Rick Riordan que je lis depuis que je suis au collège). 

 

Lorsque j'ai vu passer ce roman sur la toile Instagram j'ai évidemment voulu le lire. Je ne connaissais que vaguement la légende de Circé, notamment par le biais de celle d'Ulysse et j'avais envie d'en apprendre plus sur elle. Ma soif de connaissance en mythologie est je crois infinie. 

 

Nous suivons Circé dès ses premiers jours. Nous découvrons son enfance, sa vie dans le palais de son père, le Titan  Hélios, la cruauté de ses frères et soeurs à son égard. On se rend très rapidement compte que Circé n'est pas une déesse comme les autres. Elle fait preuve d'empathie, de douceur, se soucie des autres y compris des humains. Finalement, elle nous apparait plus comme humaine que déesse. 

 

Nous la suivons dans son exil et allons traverser les siècles avec elle. Au fil du temps, on peut la voir changer et évoluer notamment par le biais des rencontres qu'elle va faire. Une de mes préférées est sans doute celle avec Dédale, le célèbre inventeur. Circé va peu à peu conquérir son indépendance, gagner en assurance, s'affirmer et surtout s'accepter telle qu'elle est. Je l'ai trouvée très inspirante et je pense que son histoire peut parler à de nombreuses personnes. 

 

En lisant ce roman, j'ai réalisé que de Circé était liée à d'autres légendes marquantes de l'Antiquité : Médée, Ulysse, Dédale, Ariane, le terrifiant Minotaure. Ce que j'ai trouvé fou lors de cette lecture, c'est qu'elle parait longue tout en ne nous lassant pas. On sent le poids des siècles qui passent et qui pèsent sur  Circé. On vit son éternité et finalement on se rend compte que l'immortalité n'est pas une chance mais une malédiction. 

 

En bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré ma lecture et je ne peux que la conseiller pour tous les mordus de mythologie. Je ne saurais pas dire si de grosses différences sont faites par rapport à la légende originale car je n'en ai que très peu de souvenirs. Dans tous les cas cela reste un excellent roman dont la fin nous laisse dans un abîme de suppositions... 

Une chose est sûre en tout cas, il va falloir que je lise son roman Le chant d'Achille qui à mon avis est tout aussi réussi. 

 

PS : cliquez juste ici si vous avez envie de faire un saut dans le temps et de retourner dans le somptueux univers qu'est la Mythologie. 

 

Julie. Chat heureux

8 Réponses 8
Highlighted

Circé - Madeleine Miller

Circé née de la liaison, plutôt que de l’amour, de Hélios – Dieu du soleil et de Persé, fille d’Océan.

Hélios et Océan sont des Titans. Des dieux des origines grecques.

Circé n’est qu’une nymphe à la voix étrange que personne, pas même sa fratrie n’aime ou ne considère. Sa mère la délaisse, les autres l’ignorent ou se moquent d’elle.

Alors l’invisible apprend, entre en contact avec les humains, commet ses premières ébauches de sorcellerie, attire la colère de Zeus, maître craint des titans et se fait exiler sur une île perdue en Méditerranée où elle est censée rester seule toute son éternité.

Seulement voilà, les Dieux auront besoin d’elle, de ses secrets et lui enverront des hommes.

Elle en sera séduite, dégoutée, attirée, menacée.

Sa destinée s’écrira dans ces multiples rencontres et feront d’elle une femme d’une force intérieure incroyable et d’un humanisme sans borne.

Loin d’être naïve, Circé apprend la confiance, la défiance. Elle aide, détruit, aime, punit, transforme la vie ou le destin des autres.

Ce récit rend la déité moins caricaturale, plus abordable, humaine, sincère.

Il se termine sur une absence : celle du savoir, des conséquences du dernier acte de Circé la sorcière. Un acte de liberté absolue et de libre arbitre, à l’image de ses engagements de femme.

En somme, l’histoire de Circé est celle de la quête de soi car il n’y a rien de plus personnel que le choix de la nature de son propre bonheur.

Balises (1)
Highlighted

Re: Circé de Madeline Miller : la mythologie est toujours aussi fascinante

Bonjour @coindeslicorne 

Je viens de finir "Circé" de Madeline Miller. Je l'avais acheté suite à vos conseils et au très bon résumé que vous en aviez fait.

J'ai adoré ce roman, le premier lié à la mythologie que je lisais. En plus, la couverture est magnifique. Du point de vue littéraire, cet ouvrage est très bien écrit, de lecture facile et très abordable. J'insisterai sur le fait que le sujet ne doit pas rebuter. Même si la mythologie peut paraitre un sujet ancien et obscur, nous avons là une vraie histoire, avec du suspense, des histoires de famille (ah, les dieux et leur ego!!!), de la vengeance, de l'amour, et tous les ingrédients d'un roman vraiment passionnant.

J'ai aussi noté que Madeline Miller avait écrit "Le chant d'Achille". Et hop, un roman de plus dans ma PAL!!!

Re: Circé de Madeline Miller

Bonsoir @coindeslicorne 

Allez hop ! Dans ma PAL

Merciiiiiii

Highlighted

Re: Circé de Madeline Miller : la mythologie est toujours aussi fascinante

Je rejoins totalement votre avis ! Ce roman est une petite merveille et je vous conseille totalement Achille qui est encore meilleur, c'est devenu un de mes romans favori. Cœur

Highlighted

Circé de Madeline Miller

51yEkDQ7KoL._SX303_BO1,204,203,200_Résumé :

Fruit des amours d'un dieu et d'une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l'Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu'elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu'elle est sensible. En l'exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Ici, l'immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse...

 

Coup de coeur :

J'ai absolument adoré ce roman ! Fan de la mythologie je suis loin d'être une experte et ça m'a procuré énormément de plaisir de me plonger dans cet univers à travers les yeux d'un personnage que je connaissais peu : Circé.

L'auteur nous offre sa version du mythe de la sorcière et c'est captivant ! Les dieux sont plus humains que jamais. On voit Circé grandir et s'émanciper des manigances des Olympiens et des Titans avec délectation !

Un véritable conte pour adulte ! Il me tarde de me jeter sur le roman que l'auteure à consacré à Achille maintenant !

 

Disponible sur Cultura.com

 

Balises (3)
Highlighted

Re: Circé de Madeline Miller

Bonjour @ManeroDuck 

Beaucoup de monde a donné son avis sur "Circé" et nous sommes unanimes : ce roman est excellent!

"Le chant d'Achille" est aussi dans ma PAL. J'ai hâte aussi de Madeline Miller sorte un nouvel opus!

Highlighted

Re: Circé de Madeline Miller

Bonjour @ManeroDuck@boreale2, je me suis permise de rassembler vos coups de coeur sur le livre de Madeline Miller "Circé" avec celui de @coindeslicorne ! Une façon, pour la communauté, de lire divers avis sur un même roman Smiley heureux

Highlighted

Re: Circé de Madeline Miller

Bonjour,

Je remercie votre initiative.

@Coindeslicornes vous appartient-il ?

Je suis heureuse que nos commentaires aient donné envie de découvrir ce livre.

Je vous souhaite une excellente journée.

Cordialement