La citadelle aux secrets de Joanne Rock

La citadelle aux secrets de Joanne Rock

DSCF2429.JPGEn l'an 1300, en Bretagne, Elysia une tisserande, doit épouser lord Saint Siméon, le vieux barbon auquel son père l'a promise.

Elysia sent qu'elle va devoir abandonné son indépendance pour satisfaire le désir de son père face à se mariage arrangé. 

Mais le soir même des noces, Saint Siméon décède dans la chambre nuptiale et Elysia se retrouve veuve avant même d'avoir été dûment mariée.

Afin que le mariage ne soit pas annulé car celui-ci considéré comme non consommé et pour évité de tombé sous un autre arrangement avec un autre homme, Elysia fera croire que le mariage est consommé auprès de Connon le neveu de Saint Siméon.

 

 

Extraits : 

Réjouissez-vous, milady, et chassez de votre minois ce déplaisir qui vous va si mal. Le comte a déjà un pied dans la tombe.

Elysia se retourna vivement, cherchant des yeux celui qui prononçait de si rudes paroles. Bouche bée, elle regarda l’homme qui se tenait derrière une haie de buis.

 

 

D’un doigt caressant, il effleura l’émeraude énorme qui ornait sa gorge, cadeau de son futur mari pour leurs fiançailles. Ses yeux luisaient d’une émotion qu’elle ne parvenait pas à déchiffrer. Elle crut y voir de la mélancolie lorsqu’il contempla le pendentif somptueux, avant de lever son regard sur elle.

 

Conon regagna sa chambre en fendant le flot des invités et des serviteurs qui s’affairaient aux préparatifs, l’air sombre et la mâchoire crispée. Arrivé dans la petite pièce, il frotta son surcot tout crotté. Quoiqu’il fût bien né, il savait s’acquitter des tâches les plus viles, et pouvait s’estimer heureux d’avoir toujours su se débrouiller pour survivre, y compris sur le champ de bataille. Sa réputation dépassait maintenant les frontières de sa Bretagne natale et, avec un peu de chance, il pourrait trouver à se louer comme mercenaire pour un maître qui saurait récompenser justement sa bravoure.

 

Quand il en eut terminé avec son vêtement, il s’approcha de la meurtrière qui donnait sur le jardin.

 

Son regard tomba aussitôt sur Elysia, occupée à confectionner un bouquet. Au milieu des parterres de fleurs aux couleurs vives, sa robe blanche en faisait une apparition divine. Le cœur de Conon bondit dans sa poitrine lorsqu’il aperçut, dans l’éclatante brassée que la jeune femme tenait contre elle, une rose moins fraîche que les autres.

 

 

Une histoire et une intrigue  sympathique mais tout traîne en longueur et les conflits sont fatigants. Les personnages sont attachants mais trop butés. Le suspense n'est pas là, on devine sans problème quelle sera la suite des évènements. Ce n'est pas vraiment un coup de coeur.

 

En ebook sur cultura.com

Cultura Auxerre