La route de la mer de Philippe Le Guillou

La route de la mer de Philippe Le Guillou

L'amour aux confins de l'art et de la mer.

Le narrateur retrace les moments forts de sa vie.

Il éprouve une profonde admiration pour sa soeur, Anna, immense pianiste reconnue et adulée, spécialiste de Liszt. Les relations avec son (futur) beau-frère, Stéphane, sont d'abord empreintes d'admiration (sa beauté), puis se distendent car celui-ci est carriériste. Il découvre aussi son neveu, Simon, qui mène une vie bien équilibrée alors que ses parents se sont peu occupés de lui. Il est marqué par des rencontres avec des personnages (un veuf âgé qui le prend sous son aile, un prêtre plein d'empathie, un mécène autoritaire...) au gré de ses déplacements en Bretagne, en Normandie et à Londres.

Son existence est ballotée au gré des événements mais profondément marquée par la "gémellité artistique" avec sa soeur (la musique pour elle, la sculpture pour lui) et il ne se console pas de sa perte.

Le roman de Philippe Le Guillou, paru en 2018 chez Gallimard, est de facture assez classique et truffé de références littéraires empruntées à Julien Gracq et à des auteurs de sa Bretagne natale (Saint-Pol-Roux, Xavier Grall, Georges Perros...). Il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages depuis 1983 : une découverte pour moi.

Yannig
Bleu
Cultura Villennes Sur Seine