La toute petite reine - Agnès Ledig

La toute petite reine - Agnès Ledig

9782081488359_1_75.jpg

 

Une valise oubliée, un chien et deux personnages que le destin va lier à jamais. C'est le début d'une vraie belle rencontre en pleine gare de Strasbourg, autour d'un bagage prêt à exploser. Mais, c'est plutôt la propriétaire de la valise, Capucine qui explose en plein vol. Adrien appelé pour cette valise suspecte avec son chien va ressentir les tourments et la détresse de cette jeune femme.

 

Capucine et Adrien se retrouvent par hasard ou pas dans un cabinet d'un couple de psychologues. A force de rencontres, l'un et l'autre vont s'ouvrir, apprendre à dialoguer et s'ouvrir..

 

"La toute petite reine" part d'un accident de voiture, que l'auteure à elle-même vécu ; c'est l'histoire de Capucine dont la vie est brisée à la mort de ses parents et celle d'Adrien qui vit avec les démons de son expérience au Mali.

 

Mon premier Agnes Ledig le voilà ! Car, parfois, on a des a priori assez absurdes sur certains livres. Moi qui pensais qu'Agnès Ledig vendait du feelgood, du roman pour la ménagère de quarante ans en manque de sentiment, me voici un peu bête. Car, ce roman offre une palette de profondeur, de résilience, de destins de vie.

 

Les personnages sont extrêmement travaillés, le profil psychologique et les questions qui en découlent sont maitrisé à merveille. Agnès Ledig met en lumière les drames d'une vie avec une positivité incroyable et une certaine bienveillance.

 

Avec délicatesse, l'auteure raconte la solitude face au drame, les rencontres inattendus pour guérir de notre malêtre et nos choix de vie. Désolé ma chère Agnès d'avoir mis tout ce temps avant de vous découvrir. Jolie rencontre avec cette toute petite reine !

2 Réponses 2

Re: La toute petite reine - Agnès Ledig

Merci @Lex_libris pour votre avis. Cela va peut-être renseigner d'autres membres qui hésitent à lire Agnès Ledig, car comme vous, ils pensent que ce sont des romans feel goods Smiley heureux

Re: La toute petite reine - Agnès Ledig

@maelle-cultura comme quoi, ne jamais avoir de préjugé Smiley heureux