Les Amazones, Jim Fergus

Highlighted

Les Amazones, Jim Fergus

Attention, coup de coeur ! Voici la conclusion de la trilogie « mille femmes blanches » et c’est – comme les deux premiers tomes – une merveille.

Le pitch : en 1875 un chef cheyenne propose au président Grant d’échanger mille chevaux contre mille femmes blanches, afin de les marier à ses guerriers. Celles-ci, « recrutées » de force dans les asiles et les pénitenciers, intègrent peu à peu le mode de vie des Indiens, au moment où commencent les grands massacres des tribus.

J’adore Jim Fergus et sa capacité à nous plonger dans les grandes plaines d’Amérique. Là où les bisons n’ont pas encore disparus et où les tribus indiennes vivent en harmonie avec la terre. La description des paysages, des traditions et coutumes est géniale. L’intrigue est prenante, il y a de nombreux rebondissements. Je me suis attachée à toutes ces femmes blanches ou non qui luttent à chaque instant pour elle-même, pour leurs enfants, leurs tribus. Du 19e siècle à aujourd’hui, femmes et Indiens luttent contre l’oppression et ce sont des portraits inoubliables que l’on découvre ici.

Les dernières discussions
Tout afficher >