Les enfants de l’oubli – Raffy Shart

Highlighted

Les enfants de l’oubli – Raffy Shart

Inoubliable fresque sur la tragédie du peuple arménien. Magnifique saga du XXe siècle et sa traversée des continents, à travers le destin croisé de deux personnages sur plusieurs décennies, du Paris des années folles, aux Etats unis de la mafia, de la prison de Topkapi à l’Arménie du génocide. Un premier roman qui ne vous laissera pas indifférent. Betty – Cultura Carcassonne Retrouvez ce livre sur Cultura.com Présentation de l’éditeur : Dans la lignée du Docteur Jivago et de Lawrence d'Arabie, une passionnante saga romanesque ancrée dans la tragédie du peuple arménien. 1913, Bitlis, ancienne province du royaume d'Arménie, dans l'est de l'Empire ottoman. Kévork et Zevart se jurent leur amour mais doivent se dire adieu. La jeune fille part vivre à Paris car son père souhaite l'éloigner d'un danger qu'il pressent imminent. À peine un an plus tard, des hommes de Constantinople débarquent à Bitlis. Les « Jeunes-Turcs », qui ont pris le pouvoir, ont donné l'ordre d'arrêter et de déporter des millions d'Arméniens. Kévork et ses proches vont dès lors devenir les victimes d'une traque impitoyable. De la déportation dans les camps de Ras ul-Ayn à la prison de Topkapi, en passant par les États-Unis d'Amérique et l'essor de la mafia new-yorkaise, ou encore le Paris des Années folles, cette saga passionnante et follement romanesque raconte sur plusieurs décennies les destins croisés de Zevart et Kévork. L'auteur : Raffy Shart est réalisateur, scénariste et compositeur d’origine arménienne. Il signe, avec Les Enfants de l'oubli, son premier roman Les enfants de l’oubli – Raffy Shart – Editions Cherche Midi

Les-enfants-de-loubli-Raffy-Shart.jpg
Balises (3)
1 Réponse 1
Highlighted

Re: Les enfants de l’oubli – Raffy Shart

Je viens de terminer ce livre, lu d'une traite sans m'ennuyer une seconde. Il secoue la conscience. A 55 ans, je comprends enfin le combat des arméniens pour la reconnaissance du génocide. Merci Raffy Shart. A lire absolument