Madame B de Sandrine Destombes

Madame B de Sandrine Destombes

madame-b-9782755647259_0.jpg

 

Madame B exerce un métier hors du commun, elle est nettoyeuse de scènes de crime. Elle a aujourd’hui 39 ans et cela fait vingt ans que son beau-père et mentor, Adrian, lui a appris ce métier qu’elle fait à la perfection.

Que ce soit pour la pègre, pour un tueur sur gages ou pour un avocat corrompu, elle fait disparaître les cadavres sur demande.

 

Mais « chaque acte entraîne des conséquences » et, alors qu’elle ne se sentait pas impliquée dans les 93 meurtres qu’elle a méticuleusement « nettoyés », Blanche Barjac, dite Madame B, voit son monde vaciller et finit par douter de sa santé mentale.

 

Un polar déstabilisant tant les choses établies s’effondrent les unes après les autres et on ne sait rapidement plus à qui se fier. De nombreux retournements où l’on se perd un peu et une fin qui traîne un peu en explications mais dans l’ensemble, le sujet est original et assez immoral.

 

L’écriture de Sandrine Destombes est claire et efficace et j'ai passé un agréable moment de lecture avec ce bon polar.

 

Découvrez Madame B sur Cultura.com et retrouvez notre article sur le blog de CulturaLivres : Sandrine Destombes : Lauréate du prix de la Ligue de l'Imaginaire 

3 Réponses 3

Re: Madame B de Sandrine Destombes

Aussitôt reçu, aussitôt lu ? Smiley heureux 

Re: Madame B de Sandrine Destombes

Bonjour @IsaPouteau 

Je viens de lire "Madame B", de Sandrine Destombes.

 

Je ne reviendrai pas sur l'histoire, vous l'avez bien résumée.

 

J'avoue avoir commencé la lecture avec quelques réticences, car je m'attendais à un univers froid et distant, presque chirurgical (la couverture?). Mais ce n'est pas du tout le cas. Les scènes de nettoyages ne sont pas jamais décrites, seulement évoquées pour les besoins de l'histoire. On reste dans le côté humain de la chose : la décompression après avoir œuvré, les difficultés à dormir, la relation de Blanche avec son beau-père. On est beaucoup dans l'émotion.

La tension monte progressivement avec différents évènements troublants; Blanche se met à douter de tout et nous aussi. La fin me parait tout à fait acceptable, les explications ne m'ont pas gênées, au contraire.

 

Bref, je conseille vivement ce roman à tou(te)s les passionné(e)s de polar.

Re: Madame B de Sandrine Destombes

Bonjour, @IsaPouteau , @soff78 . Merci @Camille-c  d'avoir présenté ce roman dans les articles sur le prix de la ligue imaginaire car je serai passé à côté de ce livre. 

Il est bien construit, on met en cause tout les protagonistes, l'auteur nous offre des indices au compte gouttes et nous sommes parfois sur la mauvaise voie et nous sommes obligé de faire un 180°, la mise en place est lente mais on ne peut pas beaucoup décroché de cette lecture.