Mousson froide de Dominique Sylvain

Mousson froide de Dominique Sylvain

Chang-wook vit à Séoul en 1997, elle va assistée au meurtre de sa petite soeur, le meurtrier n'est autre que son père, Park Yong-hwan, malfrat sans scrupule, alcoolique et machiavélique. En 2022, Chang-wook  vit au Quèbec à Montréal, il se fait maintenant appelé Mark. Il  est devenu un flic ambitieux, doué et obsédé par son travail. Avec Jade, maître-chien flanquée de Jindo, son labrador à l'odorat affûté, spécialisé dans la détection de mémoires électroniques  ils enquêtent sur un réseau pédopornographique

Jade est également la locataire de Min-Youg (Bo-ra), la mère de Mark avec qui elle a fuit vers le Canada pour oublier le drame.

 

Alors que les premiers coupables de cette sombre affaire tombent, un mystérieux tueur ensanglante l'hiver montréalais.

L'homme, insaisissable, redoutable, a croupi plus de deux décennies dans une prison coréenne. À peine libéré, il monte dans un avion, destination le Québec, déterminé à prendre la revanche qu'il fomente depuis des années.
Dans la ville enneigée, l'assassin poursuit son passé.

 

Une virée canadienne mélangeant romance et polar avec maestria, dans un roman polyphonique raconté par plusieurs points de vue. On  retrouve Dominique Sylvain au sommet de son art, dans un roman haletant, vibrant et résolument humain. 

La romancière trouve l'équilibre parfait entre la violence qui émaille le récit où la pédophilie et la pornographie tiennent les rennes,  et des instants plus tendres, presque apaisés, portés par la neige qui tombe sur Montréal ou par la voix d'un chien policier qui livre ses confidences forcément un peu décalées.

Efficace, bien construit, aux personnages torturés mais attachants, ce Mousson froide tient sacrément bien la route ! 

 

Extrait :

Ma maitresse reste  immobile un instant, puis s'accroupit à mon niveau.

Je me lance dans ma mission. Mes collègues canins aimeraient me faire cortège, mais ils sont empêchés de me déconcentrer par leur maitres, qui leur ordonne de rester au pied.

 

 

À découvrir sur Cultura.com

Cultura Auxerre