Odin sphère T1 de Tomoyuki Hino

Odin sphère T1 de Tomoyuki Hino

 

https://www.cultura.com/odin-sphere-t01-9791035500993.html

 

Dans le royaume des fées la princesse Mercedes vit paisiblement jusqu'à que la reine soit victime d'un meurtre. Mercedes accède au trône de Ringford et elle fera tout ce qu'elle peut avec ses moyens pour protéger son royaume contre la guerre, et faire ses preuves auprès de son peuple malgré un ennemi caché. 

 

À la lecture de ce premier tome on peut être effrayé par l'univers et la sémantique de Tomoyuki Hino, par la confusion et l'obscur. 

Rassurez-vous, c’est normal. Cette histoire en trois volumes est en effet dérivée d’un jeu vidéo culte chez les amateurs de RPG, développé par Vanillaware, et sortie sur PlayStation 2 en 2007. Prenant place dans le monde fantastique d’Erion. Un récit  de fantasy mêlant magie, fée, elfe, malédictions, royaumes magiques et princesse guerrière. 

 

A destination des lecteurs les moins familiers avec le jeu d’origine, certains concepts (le « chaudron », les « phozons », les « psyphères ») seront l’objet de définitions plus ou moins détaillées disséminées au fil de ce premier volume. Aucun de ces termes barbares ne nous empêchera néanmoins de suivre la destinée contrariée de Mercedes, princesse du Pays des Fées, qu’un malheureux concours de circonstances amènera à devoir régner sur son peuple de façon anticipée. Cependant, le fait de se concentrer sur l’action en multipliant les ellipses afin de ne jamais ennuyer le lecteur peut aussi avoir ses inconvénients : ainsi, si l’univers développé au cœur d’Odin Sphere semble vaste et d’une belle richesse thématique, Tomoyuki Hino  ne paraît en revanche pas spécialement intéressé par l’opportunité d’en illustrer les paysages et les décors, qui pour le coup sont réduits à leur plus simple expression. C’est le revers de la médaille quand on choisit d’aborder un univers aux possibilités étendues dans un format « de poche » – entendons par là en seulement trois volumes de 200 pages : néanmoins, le récit qui nous est ici mis en images est déjà suffisamment prometteur ; on a ainsi hâte de connaître l’identité et les motivations de la voleuse de l’Anneau de Titrel, ou d’en apprendre plus sur la relation qui lie Melvin, Oswald et le Belderiver, ou encore sur l’étrange frayeur du sorcier Beldor à l’approche de Mercedes. Autant d’éléments qui nous seront probablement révélés dans les deux volumes suivants d’Odin Sphere. Le manga est un dérivé (plutôt qu’adapté) d’un jeu vidéo.

 

https://www.maxoe.com/img/uploads/2020/04/odinsphere_planches.jpg

Cultura Auxerre
1 Réponse 1

Re: Odin sphère T1 de Tomoyuki Hino

@spitfire89 merci pour cette découverte ! Je vais regarder ça l'histoire m'intrigue et les dessins ont l'air magnifiques ! Smiley heureux