Rentrée littéraire janvier 2014 : « Rien de personnel » (Agathe COLOMBIER HOCHBERG) : Simple, efficace.

Highlighted

Rentrée littéraire janvier 2014 : « Rien de personnel » (Agathe COLOMBIER HOCHBERG) : Simple, efficace.

Elsa, historienne de 40 ans réputée, propose à son éditeur d’écrire la biographie de Vera Miller, une actrice contemporaine célèbre. L’éditeur est enchanté par l’idée et lui donne le feu vert. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Vera Miller n’est pas n’importe qui pour elle...

 

Nous apprenons très vite que c’est sa mère. Une mère qui ne l’a jamais élevée et l’a tout de suite confiée à son père, afin de privilégier sa carrière d’actrice qui n’était alors qu’à ses débuts : Ainsi Elsa ne connaît sa mère qu'à travers les magazines, et n’a jamais eu le droit de parler à quiconque de son lien de parenté, afin que rien n’entache la carrière de l'actrice.



Aujourd’hui Elsa a elle-même une fille de 12 ans, et elle ne comprend pas comment on peut abandonner son enfant pour sa carrière : C’est ce qui la pousse à écrire ce livre. Sous un pseudonyme, elle pourra officiellement poser des questions à la famille de sa mère, qu’elle ne connait pas non plus. Elle aimerait connaître un peu mieux sa mère et savoir pourquoi elle l’a abandonnée en faveur de son métier.


*****


Si le thème est classique, le roman m’a tout de suite happée : l’auteure entre directement dans le vif du sujet, son écriture est fluide à souhait, et les personnages sont attachants. Agathe Colombier Hochberg sait capter notre attention du début à la fin en intercalant la vie actuelle d’Elsa avec sa fille,  ses interviews pour son livre, et des passages de ce qu’elle rédige sur la vie de sa mère, qui est fille d'immigrés russes ; Ainsi sous nos yeux se dessinent parallèlement leurs vies à toutes les deux et les motivations qui les dirigent.



L’écriture de cette biographie amènera des éléments de réponse à Elsa, mais ce sera aussi un gros fardeau à porter tant il faut remuer le passé tout en conservant son secret ; La fin est belle mais pas à l’eau de rose : Bref, un roman simple mais efficace, agréable pour sa fluidité et ses personnages, qui sort en librairie aujourd'hui.

 La Bibli d'Onee



rien-de-personnel2.jpg
Les dernières discussions
Tout afficher >