San Perdido de David Zukerman

Highlighted

San Perdido de David Zukerman

Il y a des contes auxquels on aimerait croire, des histoires de héros de l’ombre qui rétablissent la justice que les hommes ne savent pas rendre, des légendes que les victimes et les exploités aiment perpétuer pour faire trembler leurs bourreaux.

Alors l’histoire de Yerbo, le jeune Cimarron aux yeux bleus, descendant des esclaves noirs des espagnols au 16ème siècle, est de ces contes auquel on adhère sans se poser de question.

C’est en 1946 qu’il apparaît pour la première fois, dans la décharge de San Perdido au Panama, alors qu’il n’a que 10 ans. Et nous le retrouverons, tout au long de ce roman, ombre des quartiers pauvres de la cité portuaire et du bidonville de Lagrima, rendant sa justice face à l’exploitation des dockers, à la fatalité de la prostitution et à la misère des démunis.

Avec ce beau roman de David ZUKERMAN, nous sommes presque dans une réécriture biblique de l’histoire de ce pays d’Amérique centrale et le personnage de Yerbo est tel le messie que tous attendent pour rétablir l’Eden sur Terre. Et il n’est nul besoin d’être croyant pour rêver à cette justice, il suffit de se laisser porter par la beauté et la bonté de ce jeune héros, dans le silence le plus absolu.

Les scènes érotiques torrides opposées à la violence de la souffrance des hommes et des femmes font de ce roman une lecture saisissante, à la fois historique et sociétale, qui nous dévoile un pays corrompu et immoral où l’on ne peut compter que sur soi-même pour y survivre.

Un superbe voyage.

 

 

Découvrez San Perdido sur Cultura.com !

2 Réponses 2
Highlighted

Re: San Perdido de David Zukerman

Merci @IsaPouteau pour cette chronique où on ressent tout l'attachement que tu portes à l'auteur et à l'histoire !

Highlighted

Re: San Perdido de David Zukerman

Bonjour 👋 

Merci pour ce partage 😊

Les dernières discussions
Tout afficher >