Saturne de Sarah Chiche

Saturne de Sarah Chiche

saturne-sarah-chiche.jpg

 

Harry, médecin juif ayant quitté l'Algérie lors de son indépendance, décède à l'âge de 34 ans en 1977. En 2019, sa fille rencontre quelqu'un qui l'a connu durant sa jeunesse et dresse le portrait de ce père disparu.

Dans les méandres d'une vie de famille, Harry est différent des autres, il ne suit pas la destinée que ses parents voudraient pour lui. Harry rate ses études de médecine, s'intéresse énormément aux livres. Il se plonge dans les lignes de ses romans, rêve d'étoiles et d'astres, d'où sa passion pour l'astronomie. A côté, Armand, son frère, est le fils prodigue, brillant, le petit chouchou des parents.

Harry va vite tomber amoureux fou d'une jeune fille rencontrée par hasard, une fille belle comme la vie. Mais, celle-ci possède aussi son côté obscur comme dans chaque famille. Nommée Eve, jolie comme une fleur mais à tendance mythomane. Harry lui donne tout, sans compter. Eve quant à elle, va-t-elle l'emmener vers les étoiles ou vers une chute vertigineuse ?

En parallèle, la narratrice raconte ses propres années de jeunesse marquées par la mort et l'absence d'un père, et par une dépression exceptionnelle qu’elle subit de plein fouet à la suite du décès d’un membre de sa famille.

Il est difficile de trouver les mots pour parler et décrire ce roman puissant où la narratrice vit une crise existentielle puis renait de ses cendres tel un phénix grâce à l'écriture que son père affectionnait tant.

J’ai été complètement emporté dans cette histoire de famille, à travers un tourbillon d'émotions dû à la plume incroyable de Sarah Chiche. Je reste irrémédiablement séduit par l'histoire, par les questionnements qui en découlent, par les personnages qu'on découvre petit à petit à travers des portraits aux traits fins et psychanalytiques.

Une écriture fluide, forte, pratiquement filmographique, aux phrases courtes qui rythment le roman et aux répétitions qui donnent le ton à la vérité des choses.

Coup de coeur pour ce roman de la rentrée Littéraire 2020, c'est tout simplement somptueux !

 

Retrouvez ce livre sur Cultura.com

 

Cultura Metz
1 Réponse 1
Highlighted

Re: Saturne - Sarah Chiche

Pour la narratrice, l’effondrement qui a marqué l’histoire de sa famille l’a peu atteinte sur le moment, puisqu’elle n’avait que quinze mois, lorsque la maladie a emporté son père. Elle retraçe l’histoire de ce lignage, à partir des grands-parents qui ont du fuir l’Algérie en laissant là-bas l’essentiel de la fortune qu’ils y avaient amassée. Avec l’énergie qui les caractérisaient, ils créent dans le pays qui les accueille, un nouvel empire faits de cliniques privées, avec un sens aigu des affaires. Si Armand le fils aîné semble entrer dans le moule, Harry le cadet, le père de Sarah s’écarte des chemins consacrés, et unit son destin à celui d’Eve , qui est loin de satisfaire aux exigences des parents en matière d’alliance. C’est donc avec cette mère fantasque et en l’absence de son père que Sarah devra se construire.

 

Ce qui frappe d’emblée à la lecture de cet écrit, c’est l’élégance et la richesse de l’écriture, profondément envoutante, au point parfois de se laisser mettre à distance du propos. C’était déjà le cas avec Les Enténébrés dont j’aurais du mal sans me pencher  sur mes notes à évoquer le sujet. 

Il n’empêche que l’on se laisse porter avec bonheur par cette langue où chaque mot est choisi et chaque phrase assemblée avec une grande maitrise.  C’est certes sombre, mais suffisamment bien exprimé pour que l’on accepte de partager ces évocations douloureuses.

 

 

Le poids des drames familiaux sur le destin des générations suivantes, la vanité des succès qui ne survivront pas au temps qui passe, la difficulté de s’affirmer sur des fondations marquées par  des malheurs ordinaires, de ceux qui existent dans toute famille, ce sont ces fondamentaux qui transparaissent dans ce récit, superbement mis en mots.