Talents à découvrir : Pierre Lemaitre - Au revoir là-haut

Highlighted

Talents à découvrir : Pierre Lemaitre - Au revoir là-haut

L'histoire tragique de deux hommes détruits par une guerre barbare et qui défient l'Etat qui les abandonnent. Une tragédie romanesque époustouflante et fascinante.

2 novembre 1918, dix jours avant l'armistice,  Edouard Péricourt gravement blessé à la jambe sauve la vie d'Albert Maillard enseveli sous la terre, que le lâche lieutenant d'Aulnay Pradelle a essayé de tuer.  Au moment où Edouard se redresse arrive un éclat d'obus qui lui emporte toute la mâchoire inférieure. Il a 24 ans, est devenu une «  gueule cassée  » et veut disparaître. Il change d'identité, refuse de rentrer chez lui ne veut pas subir de greffe, et devient accro à la morphine... Ensemble ils vont déclarer la guerre à la guerre puisque la France glorifie ses morts et oublie ses survivants: Albert devient comptable dans une banque, détourne de l'argent pour financer une arnaque à la souscription, afin qu’Edouard  puisse fabriquer et vendre sur  catalogue grâce à ses dessins, des monuments aux morts. 

Avec leur escroquerie amorale d'envergure nationale, Ils espèrent partir avec la caisse le lendemain du 14 juillet ! Quant à Pradelle il profite de la guerre et de la démobilisation et est prêt à tout sacrifier pour regagner son rang dans l'échelle de l'aristocratie, il  crée sa propre société et le commerce d'après-guerre sera très lucratif pour lui. Il épouse la sœur d’Edouard qui vient d'une famille puissante et prestigieuse les Péricourt, pour tous la descente aux enfers commence...

Ce roman fait partie de la sélection « Talents à découvrir Cultura ».

 

Au revoir là-haut – Pierre Lemaitre – Editions Albin Michel




au_revoir_la-haut_pierre_lemaitre.gif

Chef de produit Littérature chez Cultura
Balises (1)
1 Réponse 1
Highlighted

Une histoire qui relate les

Une histoire qui relate les bouleversements de la France, juste après la première guerre mondiale. Une sorte de critique de la société de l’époque qui oublie ses vivants, et mêmes les survivants, pour vouer un culte pour ses combattants « morts pour la France ». Un texte surprenant fondé sur des faits réels, avec un soupçon de suspense et de mystère ; un style si cher à Pierre Lemaître, plutôt bercé dans le policier. Magali, Librairie Cultura Mérignac.