Terrienne de Jean Claude Mourlevat

Highlighted

Terrienne de Jean Claude Mourlevat

Anne part à la recherche de sa soeur disparue depuis un an le lendemain de son mariage, en écoutant la radio elle entendra un message de sa soeur, cette dernière demande à Anne de venir la secourir.

Anne va alors se retrouver dans un monde parallèle, les terriens n'y sont pas bienvenu.

Un monde gris, froid, uniforme, aseptisé, où les gens ne respirent pas, mangent sans plaisir une nourriture sans aucun goût, viennent au monde par manipulation génétique.

 

Extrait :

Je suis amoureuse de cette Terre sur laquelle j'ai mes pieds. Je l'aime avec tous ses défauts, toutes ses tares. Je l'aime à cause de ça. J'aime le trop froid et le trop chaud, la pluie, la boue, les embouteillages, les examens ratés, les cartes postales moches, les mensonges, les larmes, les blessures et la mort. J'aime ce qui manque et ce qui dépasse, j'aime le trop et le pas assez, je veux me brûler aux orties et aux casseroles, ça ne me dérange pas, je veux bien égarer mes clés, avoir mal à la tête, être trompée (pas par Bran), être bousculée. Mais je prends aussi les bonnes choses. Je veux être caressée, je veux manger des banana split, je veux écouter de la bonne musique, recevoir des lettres, voir naître des bébés, faire la sieste, aller à Venise... je veux faire entrer l'air dans mes poumons, ... je veux respirer.

 

https://www.cultura.com/terrienne-9782070654994.html

Les dernières discussions
Tout afficher >