Un été 48 d'Emmanuel Prost

Highlighted

Un été 48 d'Emmanuel Prost

Après avoir lu les enfants de Gayant je partage avec vous un été 48

 

Les premières familles de mineurs arrivent au château d'Agecroft, à La Napoule en juillet 1948. L'été 48 est celui des quinze ans de Tienot, Etienne Marquet, le tchiot galibot de la Fosse 23 à Noyelles-sous-Lens. Les villages pittoresques, les bals, les filles en Bikini sur la plage dont Bella la fille du directeur tout nouveau centre de vacances acheté par la Direction des Houillères, dont il tombe amoureux. Mais aussi celui des couleurs de la Méditerranée, du soleil, des cigales, des parfums de la menthe à l'eau, mais aussi celui de l'amitié avec Henri. Quinze jours loin du coron, quinze jours lors desquels Tienot quittera définitivement l'enfance et qui trouveront leur tragique point final en septembre dans les brumes du Nord.

 

 

Soixante-cinq ans plus tard, le souvenir de ce bel été reste entaché d'un mystérieux événement, survenu un soir de fête à Noyelles-sous-Lens, que la mémoire de Tienot ne parvient pas à restituer.
Que s'est-il vraiment passé, cette nuit de septembre 1948 ?

 

Nous faisons la connaissance de familles de mineurs et leurs enfants, qui bien souvent suivent le chemin de leurs aînés. Mineurs de père en fils, c'est ainsi que va la vie dans ce milieu d'ouvriers pauvres. Ils ont du coeur, malgré qu'ils aient du mal à être très démonstratif.

 

2 Réponses 2
Highlighted

Re: Un été 48 d'Emmanuel Prost

Emmanuel est dans un groupe fb dont je fais parti. Ca fait un moment que je veux le lire... Il vient de regagner quelques places dans ma PAL ;-) A suivre...

Highlighted

Re: Un été 48 d'Emmanuel Prost

@Chyp , bonjour, si vous lisez la descente des anges d'Emmanuel Prost merci de mettre un avis, je suis curieuse car ce livre me tente mais je ne l'ai pas trouvé pour l'instant.

Les membres favoris du mois

Tout afficher >