Un avion sans elle - Michel Bussi

Un avion sans elle - Michel Bussi

2 décembre 1980. Le vol Istanbul-Paris vire à la catastrophe lorsque l’Airbus, pris dans une tempête de neige au-dessus du Jura, vient s’écraser sur le Mont Terrible.

Cent-soixante-huit des cent-soixante-neuf passagers et membres d’équipage périssent dans le crash. Seul survivant, un bébé de 3 mois, une petite fille, la « miraculée du Mont Terrible ».  L’enfant est transportée à l’hôpital, en attendant que des membres de sa famille viennent la chercher… l’affaire devrait être classée rapidement.  Léonce de Carville, riche industriel parisien, se manifeste le premier. Son fils et sa belle-fille, qui résidaient  en Turquie depuis quelques années, avaient pris ce vol avec leur bébé de 3 mois pour venir passer les fêtes de fin d’année en famille. Il n’y a aucun doute pour lui, ce bébé est sa petite-fille, Lyse-Rose. Les choses se compliquent lorsque Pierre et Nicole Vitral, de modestes commerçants de Dieppe, appellent à leur tour l’hôpital, se présentant comme les grands-parents de la petite miraculée, Emilie Vitral alors âgée de 3 mois. Leur fils et leur belle-fille revenaient par ce vol d’un séjour en Turquie, gagné lors d’un jeu-concours. Il y avait donc deux nourrissons dans l’avion, lequel a survécu, Lyse-Rose ou bien Emilie ? Nous sommes en 1980, les tests ADN ne sont encore que de la science-fiction et rien ne permet d’identifier de manière catégorique l’une ou l’autre. Dix-huit ans plus tard, le détective privé Crédule Grand-Duc,  engagé par la famille de Carville quelques semaines après le crash, remet à celle que l’on appelle désormais Lylie (un condensé des 2 prénoms Lyse-Rose et Emilie) un carnet contenant le résumé de toutes ses années d’enquête autour de l’identité de la jeune femme. Va-t-elle enfin connaitre la vérité sur son histoire ?  Ce roman, aux frontières du polar, vous embarque pour une enquête haletante jusqu’à un dénouement… bluffant !



bussi.jpg
2 Réponses 2
Highlighted

Re: Un avion sans elle - Michel Bussi

Bonjour Monsieur BUSSI. Je viens de dévorer littéralement votre livre "Un avion sans elle". Je suis toujours en admiration devant tant d'imagination. Où puisez-vous cela. Avez-vous un secret. Je ne souhaite pas que vous le dévoiliez, mais tout de même je voudrais comprendre. J'espère qu'un réalisateur de film le mettra un jour en scène. Encore merci. Jacqueline VAHE de Giverny à qui vous aviez dédicassé "Les nymphéas noirs". Je sais que pour ce livre, vous aviez arpenté notre village de long en large. Amical souvenir.
Highlighted

Re: Un avion sans elle - Michel Bussi

Cœur

Les dernières discussions
Tout afficher >