"Agatha Raisin et la quiche fatale", de M. C. Beaton

"Agatha Raisin et la quiche fatale", de M. C. Beaton

Accroche :

"Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin".

(Texte 4e de couverture)

 

 

m-c-beaton-agatharaisin-laquichefatale-9782226317322_0Envie de partager ce livre parce que...

 

... Avouez que lorsque l'on parle d'un crime, une part de quiche n'est pas vraiment l'arme à laquelle on pense ! Et pourtant, dans le village de Carsely où Agatha a choisi de vivre sa retraite anticipée, les quiches peuvent être mortelles...littéralement ! J'avais envie de lire une enquête en toute simplicité et, sur les conseils d'une amie, j'ai donc fait connaissance avec Miss Raisin. Après lecture, je reste partagée.

 

... D'un côté, j'ai aimé l'idée de cette quinqua citadine et un poil sauvage qui choisit la cambrousse anglaise. Le décalage vaut le détour : si dans les grandes villes, les gens ne connaissent pas leur voisin de palier ; au fin fond des Costwolds, tout la communauté sait que vous avez débauché la femme de ménage de votre voisine ! Pour Agatha, le changement est compliqué et pour se faire une place, elle ne trouve rien de mieux que d'essayer d'en mettre plein la vue aux locaux lors du concours de cuisine du village. Bon... en proposant une quiche made in tricherie ! Entre le meurtre et l'enquête, Agatha - reine des relations publiques londoniennes - galère et c'est plutôt drôle.

 

... En revanche, j'ai eu du mal avec l'écriture des dialogues des habitants de Carsley. D'accord, l'intrigue se situe à la campagne, mais était-il obligatoire de faire transparaître leur "accent" à l'écrit ? Côté lecture, j'ai dû m'accrocher. J'ai également "tiqué" avec les facettes du personnage d'Agatha. Elle est à la fois bourrue et grossière, puis elle devient attachante. Un peu trop vite. Enfin, j'ai trouvé que l'enquête passait parfois au second plan, au profit de quotidien. C'était déroutant. Pour autant, jusqu'au dernier moment il est difficile de deviner qui est le coupable, et là j'avoue que c'était top d'être tenue en haleine !

 

Boîte à outils :

- En 3 mots : Anglais, décalé, suspens

- Baromètre : ⭐ /3

- Le livre : "Agatha Raisin et la quiche fatale", chez Cultura.com

Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >