"La carte du souvenir et de l'espoir" de Jennifer Zeynab Joukhadar

"La carte du souvenir et de l'espoir" de Jennifer Zeynab Joukhadar

La carte du souvenir et de l'espoir.jpg

 

 

La vie de Nour se trouve chamboulée après le décès de son père. Sa mère décide de quitter New York, où est née Nour, et de rentrer en Syrie avec ses deux autres filles Houda et Zahra, âgées respectivement de 18 et 16 ans.

 

La jeune Nour, 12 ans, ressent terriblement l’absence de son père. Elle ne parle pas vraiment l’arabe, a du mal à s’habituer à la vie en Syrie, d’autant plus que les émeutes viennent de commencer. Elle sursaute souvent au bruit des explosions qui pour l’instant ne touchent pas le quartier où vit la famille.

 

Alors pour se consoler, Nour se raconte le conte préféré de son Baba : celui de Rawiya, une jeune fille partie de son village de Ceuta au XIIème siècle, pour rejoindre, travestie en homme, la caravane du célèbre cartographe Al-Idrisi et devenir son apprenti.

 

Mais quand une bombe va détruire la maison familiale à Homs, la mère de Nour décide de quitter la Syrie avec ses filles.

 

Commence alors un voyage périlleux : celui que malheureusement tant d’hommes, femmes et enfants ont effectué depuis 2011.

 

Jennifer Zeynab Joukhadar a choisi, à la manière des contes à tiroirs des 1001 nuits, de glisser dans le récit du parcours de Nour et de sa famille, les épisodes des aventures de Rawia et d’Al-Idrisi.

 

Cette construction apporte ainsi du merveilleux au milieu des épreuves terribles vécues par Nour, permettant au lecteur de souffler un peu au milieu de ce qui est un témoignage de ce que des milliers de migrants ont eu, et malheureusement doivent encore, affronter pour survivre.

 

A découvrir sur Cultura.com

Cultura Toulon
1 Réponse 1

Re: "La carte du souvenir et de l'espoir" de Jennifer Zeynab Joukhadar

Bonjour @MAPATOU 

 

Je me demande quelle partie du livre je préfèrerais : la contemporaine ou celle du XIIème siècle... En tout cas, l'ensemble me parait très intéressant pour éclairer notre vision du monde.

 

Merci pour cette découverte.