"Les histoires de la nuit" de Laurent Mauvignier

Highlighted

"Les histoires de la nuit" de Laurent Mauvignier

CœurCœurCœurCœurCœurhistoires-de-la-nuit-9782707346315_0.jpgCe roman n'est pas seulement un coup de coeur, c'est un choc littéraire !

 

Les histoires de la nuit, ce sont celles, un peu terrifiantes que Marion, la maman d’Ida,10 ans, lui lit au moment du coucher.

D’ailleurs, elle termine toujours en lui disant ; « si un dragon t’embête, tu lui casses les dents ! »

Mais Ida, si elle frissonne en écoutant ces histoires, n’a pas peur. Elle grandit dans la ferme de son père située dans un hameau isolé à quelques kilomètres du village de La Bassée. Sa mère part travailler tous les jours à l’imprimerie où elle est employée et ne rentre bien souvent que tard le soir.

En rentrant de l’école, la petite fille va goûter chez la voisine Tatie Christine, une artiste peintre un peu excentrique qui vit là depuis plusieurs décennies.

Ida pourrait être une petite fille heureuse mais elle perçoit bien les tensions qui existent entre ses parents et la façon dont son père réfrène la colère qui souvent l’habite.

Alors qu’elle se réjouit d’organiser une fête pour le quarantième anniversaire de sa maman, trois individus vont violemment venir perturber la vie des habitants du hameau.

« Les histoires de la nuit » vont alors paraître à Ida bien « gentillettes » en comparaison de la nuit qu’elle va vivre.

J’ai été prise tout de suite par l’écriture de Laurent Mauvignier : son style, la finesse des portraits psychologiques de chacun des personnages. Sans que jamais il n’utilise d’artifice pour nous effrayer, j’ai senti la tension monter au fil des pages.

C’est tellement bien fait que j’en ressentais un malaise physique. Pout tout avouer, j’ai voulu absolument terminer les 200 dernières pages (sur les 633 qu’en compte ce roman) hier soir d’une part pour connaître la fin mais aussi pour ne plus avoir à ressentir ce malaise.

Il y a bien longtemps que je n’avais pas eu un tel choc de lecture.

Merci Monsieur Mauvignier pour cet excellent roman.

 

Découvrir ce livre sur Cultura.com

4 Réponses 4
Highlighted

Re: "Les histoires de la nuit" de Laurent Mauvignier

Si le titre se réfère à un recueil d’histoires pour faire frémir les enfants , dont Ida, 10 ans se délecte chaque soir, le roman mérite lui le terme de thriller, ces histoires que  les adultes recherchent pour eux aussi frémir en tout impunité.

Cela commence par une légère angoisse, des lettres anonymes, qui ne mobilisent pas la gendarmerie locale. Mais peu à peu, les menaces se précisent et les portraits qui se dessinent sont ceux de vrais méchants prêts à nuire. Et le stress ne cesse augmenter, avec ces chapitres qui s’achèvent sur des notes qui attendent leur résolution, dans une dissonance pétrifiante.

 

Tout cela, cette histoire qu’il ne faut sans doute pas détailler, est écrit de main de maitre, qui utilise jusqu’au  le rythme de l’écriture, des phrases longues, décrivant avec une précision clinique les faits mais aussi les ressentis, qui sont autant de monologues intérieurs des personnages, avec les fluctuations de la pensée qui rebondit et d’adapte aux événements qui arrivent avec un crescendo terrifiant.

C’est en écrivant ces lignes que j’ rends compte de la musicalité de ce roman que je décris comme une symphonie.

 

Les personnages ont beaucoup à révéler de leur passé, des non-dits qui les caractérisent  encore, et de l’escalade des malchances  qui  les auront menés vers ce drame final. 

 

Un grand plaisir de lecture, à recommander à tous ceux qui aiment se faire peur, à moindre frais, et avec la possibilité de fermer le livre pour reprendre sa respiration, tant le déroulé suscite le recours à l’apnée pour se mettre à l’unisson avec les personnages.

 

Highlighted

Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier

Laurent Mauvignier transporte son lecteur dans un thriller inédit. Vous voici plongés dans un huis clos, une machine infernale longue de 600 pages. Un livre noir dont le style littéraire singulier a presque été unanimement salué par les critiques du Masque & la Plume. Bardé de prix, Laurent Mauvignier crée toujours l'évènement lorsqu'il publie un livre. Cette année, l'auteur Des hommes publie Histoires de la nuit

 

C'est dans une gendarmerie que ça commence, à La Bassée, un bourg du centre de la France où Christine est une artiste-peintre. Autrefois parisienne, elle vient montrer les lettres anonymes fielleuses qu'elle reçoit régulièrement. Christine habite un hameau au nom étrange L'écart des trois filles seules. Et elle a pour voisin infirmier, Patrice, sa femme, Marion, qui travaille dans une imprimerie, et une fille de dix ans, cette dernière s'appelle Ida. Ce jour-là, on doit fêter les 40 ans de Marion. Au fur à mesure que la journée avance, le ciel se charge, l'angoisse monte, il y a des ombres qui rôdent autour du hameau, le chien de Christine ne répond plus à l'appel puisqu'il a été tué au couteau dans la grange et que des hommes armés finissent par apparaître. Ce sont trois frères qui s'invitent à la fête. Ils viennent du passé de Marion, dont on comprend qu'elle a beaucoup à cacher.

C'est la première fois que Laurent Mauvignier plonge ses héros, ces laissés-pour-compte quels que soient les livres, dans un livre noir. Le titre vient d'un gros volume que l'un des personnages, Marion, lit à sa petite fille, ce sont des histoires qui font atrocement peur, des histoires d'assassins horribles. Mais la petite fille remarque une chose, c'est qu'elle aime autant l'histoire que lui raconte sa mère, que la voix de sa mère. L'énergie, les pulsations qu'elle entend et qui emplissent la pièce, la chambre à coucher, c'est exactement la même chose.

 

Histoires de la nuit

 

A découvrir ici

 

 

Highlighted

Re: Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier

Bonjour @spitfire89 ! Un grand merci pour ce coup de cœur ! Il existe déjà un avis sur le forum à propos de ce livre. Je me permets donc de déplacer le vôtre sous celui déjà existant afin que les lecteurs puissent profiter de vos deux avis. Smiley heureux A très vite

Highlighted

Re: Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier

Bonjour, @laurene-cultura , vous avez bien fait, je sais que vous l'avez fait pour d'autre poste, c'est pour ça qu'hier en lisant un commentaire d' @Sophie-Cultura pour Ce qu'il faut de nuit de Laurent Petitmangin, je vous avez proposé la même chose en regroupant tous les avis. Sa nous permet de lire tous les avis sur le même coups de coeur. Parfois quand on post tout les mots clés du titre ne sont pas reconnu et donc il peu y avoir des doublons avec d'autres membres.

Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >