"Sharko" de Franck Thilliez (Editions Pocket): entretien avec un vampire

"Sharko" de Franck Thilliez (Editions Pocket): entretien avec un vampire

Hémoglobinophiles (ça n'existe pas dans le dico mais je m'en tamponne mes multiples rates), Franck Thilliez vous souhaite la bienvenue! Que vous ayez les dents bien acérées ou non, l'essentiel est surtout d'avoir le cœur bien accroché.
Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin…
 
Pitch (4ème de couv):
"Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier. A la différence près que, cette fois, le gibier c'était eux.
Eux, c'est Lucie Hennebelle et Franck Sharko, flics au 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène.
Lucie n'a pas eu le choix: en dehors de toute procédure légale, elle a tué un homme. Pour protéger Lucie, Franck a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait rien d'un citoyen ordinaire, et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine…"
 
(Attention je déclare ouverte la chronique déglingos. Je ne m'excuse pas vraiment par avance)
Bon sang de bonsoir! Faut croire que Franck Thilliez ne se lasse pas de fouetter le sang de ses lecteurs. Sharko, sur le devant de la scène, borderline, faisant preuve de sang-froid pour combattre une armée de vampyres (oui, le Y a son importance). Tremblant pour sa Lucie, à s'en ronger les sangs, il montre les crocs pour éviter que toute la petite famille Sharko ne sombre. Quitte à ce que cela finisse dans un bain de sang.
(je m'arrête là pour les jeux de mots débiles, je m'épuise déjà)
 
Vous l'aurez compris, la couleur dominante de ce roman est le rouge. Et si vous tombez dans les vapes rien qu'à l'idée d'une aiguille ou goutte de sang, passez votre chemin… ou lisez-le sous contrôle médical! 
Mais pour ceux qui en raffolent, foncez! Puisque Franck Thilliez concocte là encore une fois une potion polar-magique avec ses ingrédients favoris qu'il maitrise à merveille.
 
Allez! A la vôtre! Et à votre peut-être future maladie de Creutzfeldt-Jacob! Santé! (ne me remerciez pas, c'est Thilliez qui paye la tournée d'angoisses)
 
Toutes les chroniques sont à retrouver sur le blog d'Un Livre dans ma Baignoire ici ou sur la page Facebook par là . Et sur la page Insta, y'a des photos de bouquins... mais pas que! (c'est par ici qu'il faut cliquer). A bientôt sur les réseaux!
ULDMB TXT.jpg
Laure / Un Livre dans ma Baignoire
Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >