"Songe à la douceur" de Clémentine Beauvais

"Songe à la douceur" de Clémentine Beauvais

Quelle écriture et quelle histoire d'amour!

 

beauvaisclementine-songealadouceur-9782848659084_0.jpg

Faut-il fuir l' Amour pour le laisser intact ou le vivre intensément au risque de le voir s'amoindrir, voire disparaitre ?

Un bijou de poésie (écrit en prose) qui prend vie grâce à une mise en page unique .....

 

Clementine Beauvais, auteur des "Petites Reines" est une auteure pleine de surprises et de talents.

 

Découvrez Songe à la douceur sur Cultura.com en version papier et en verion numérique.

Balises (5)
Cultura Fenouillet
1 Réponse 1

Re: "Songe à la douceur" de Clémentine Beauvais

Accroche :

"Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, elle est timide, idéaliste et romantique. L'inévitable se produit, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana a changé, Eugène également. Vont-ils encore aller à l'encontre de leurs sentiments ? "

 

(Texte 4e de couverture)

 

 

songe-a-la-douceur-points-livre-occasion-61303Envie de partager ce livre parce que...

 

...Ce roman est un OVNI ! J'écris "roman", mais il serait plus juste de parler de "poésie". Et quelle poésie ! Du fond à la forme, "Songe à la douceur" est étonnant. J'ai beaucoup aimé le style juste et direct qu'utilise Clémentine Beauvais. Les références culturelles dépeignent une époque que j'ai bien connu, et qui - immanquablement - ont fait (re)naître en moi une certaine nostalgie ! (ouh la délicieuse madeleine de Proust !!! 😅) Mais là où le roman surprend c'est qu'il est poème. Véritable exercice de style, il emprunte les codes de la poésie : 245 pages en prose, avec certains passages en rime... et bien sûr une mise en page du texte adaptée. C'est véritablement audacieux quand on sait que le roman est référencé "jeunesse". Pour ma part, il m'a fallu un temps d'adaptation car cela m'a un peu dérouté. Mais une fois embarquée dans l'aventure ... le cap est maintenu ! D'ailleurs quelques belles surprises attendent le lecteur.

 

... Et si on parlait de l'histoire qui nous est contée ? Il s'agit d'une romance... manquée ! Celle de Tatiana et d'Eugène, que 3 ans séparent. Quand ils se rencontrent, elle a 14 ans, lui 17. Ils "tiennent la chandelle": elle a sa sœur, lui à son meilleur ami. Tatiana a le béguin. Eugène l'a repousse. Elle souffre. Le temps passe... Dix années, exactement. Elle a grandit et apprit de cet échec sentimental. Quand ils se recroisent, il tombe sous le charme de cette belle étudiante en histoire de l'art, promise à un brillant avenir. Leur histoire s'écrit dans le temps, un temps que la narratrice ne cesse de manipuler : oui, nous découvrirons Eugène et Tatiana à mesure de plusieurs flashbacks. Ce procédé narratif me plaît toujours autant ! Enfin - et sans spoiler - l'issue du roman est très rafraîchissante ! Je n'en dirais pas plus, à vous de la découvrir !

 

Boîte à outils :

- En 3 mots : moderne, audacieux, poème

- Baromètre : ⭐⭐/3

- Le livre : "Songe à la douceur" sur Cultura.com