AVIS : J'étais là - Gayle Foreman

Highlighted

AVIS : J'étais là - Gayle Foreman

Sans titre 1.png

 

"Tes marraines-fées t'ont refilé un tas de cailloux, tu les as lavés et tu t'es fabriqué un collier. Meg, elle, a reçu des bijoux et elle s'est pendue avec."

 

Avant toute chose, je tiens à préciser que ce livre ne m'a pas laissée intacte et c'est pourquoi j'ai du prendre quelques jours avant de pouvoir faire un post sur ma lecture. Si j'étais là est un roman dans la lignée de treize raisons - qui m'a broyé le coeur - et ne laisse personne insensible car le sujet peut toucher absolument n'importe qui: le suicide. A travers ces pages, on suit une adolescente nommée Cody qui vient de perdre sa meilleure amie, Meg. Cette dernière s'est suicidée sans que personne ne sache pourquoi. Mais Cody, se sentant coupable de ne pas avoir décelé le mal-être de Meg, va mener l'enquête et rouvrir les blessures du passé. Ce livre, aussi douloureux soit-il, fait à présent parti de mes préférés. Les sentiments et les ressentis de Cody sont puissamment bien décrits, si bien que j'avais l'impression d'être elle. Les larmes sont venues assez rapidement, d'ailleurs. Sans spoiler la fin, la situation dramatique de Meg consiste à nous faire nous poser des questions sur notre façon d'agir avec les autres, sur notre approche de la mort et l'attachement - qui vire à la dépendance - à une personne. Des Meg Garcia, il y en a partout. J'en fais moi-même parti. Reste à les protéger de la cruauté du monde. Les personnes vulnérables le deviennent encore plus lorsqu'elles tombent entre de mauvaises mains. Une lecture qui fait réfléchir. Soyez gentils. Toujours. Car la douleur se cache souvent derrière un sourire.

Les dernières discussions
Tout afficher >