Mamba point blues

Mamba point blues

1918. Percussionniste virtuose à l’école des djembés de Gorée, Jules est l’interprète du régiment de Noirs américains sur le front de cette France ravagée qu’il ne connaît qu’à travers Maupassant. A l’aube de l’armistice, il vit un amour éphémère ave...Découvrir plus



Pour aller + loin

2 sujets et 0 réponses mentionné(es) Mamba point blues dans
Derniers sujets
Dernières réponses
Pas d'envois à afficher.
Meilleurs sujets
Mes sujets
Pas d'envois à afficher.

Descriptif du produit

1918. Percussionniste virtuose à l’école des djembés de Gorée, Jules est l’interprète du régiment de Noirs américains sur le front de cette France ravagée qu’il ne connaît qu’à travers Maupassant. A l’aube de l’armistice, il vit un amour éphémère avec Sigrid, l’épouse d’une « gueule cassée », dont le souvenir indélébile l’accompagnera après la guerre dans son long périple à travers l’Amérique bouillonnante des Années folles. A Harlem, il rencontre Diane, sa lointaine cousine, infirmière militante pour les droits civiques ; il y rejoint le jazz-band de ses anciens compagnons de guerre, part en tournée dans le Sud raciste et triomphe au célèbre Cotton Club de New York. Sa vie croise celle de la sulfu­reuse Joséphine Baker qui, avec sa Revue nègre, l’emmène à Paris où l’amitié qu’il scelle avec l’écrivain-espion Graham Greene les entraîne dans une périlleuse expédition en Afrique. Ils iront jusqu’à Monrovia, capitale du Liberia, sur les traces du premier grand reporter noir américain, l’aïeul de Jules. Alors que de nouveau une guerre s’annonce, Jules s’installe à Mamba Point, la maison de son arrière-grand-père, Julius Washington, dont les Mémoires lui ont révélé la véritable histoire de ce pays : celle de ces esclaves affranchis envoyés en Afrique pour bâtir une nation libre. Un rêve devenu cauchemar. Des tranchées d’Argonne à Monrovia en passant par Dakar, New York et Paris, une fresque romanesque puissante qui court d’une guerre mondiale à l’autre, rythmée par les accents vibrants du jazz.