AVIS Le scandale des EHPAD - Hella Kherief

‎03-12-2021 21:39

AVIS Le scandale des EHPAD - Hella Kherief

DSC_0034.JPG

Plongeons dans l'horreur. Car oui, même en période de Noël, l'ignominie ne s'arrête pas au sein des EHPAD. Cette lecture m'a profondément choquée. L'auteure, Hella Kherief, est bien connu des médias. C'est lors d'un passage dans une émission télévisée que je regarde quotidiennement que j'ai entendu parler de cette vacataire en maison de retraite, qui a eu le malheur de dénoncer la maltraitance et la négligence que subissent les résidents d'EHPAD. Suite à cela, Hella a été licenciée. A travers ce livre, l'aide-soignante dénonce des pratiques hallucinantes envers les personnes âgées. A leur arrivée dans l'établissement, qu'importe leur degré d'autonomie, pour plus de facilité, ils sont automatiquement pourvus de couches et shootés aux psychotropes pour ne pas faire de vagues. Sans personnel suffisant, pas de temps à la divagation dans les couloirs, à la dépression, aux terreurs nocturnes ou aux gémissements. Tout est minuté, chronométré et si l'on perd plus de temps avec un résident, ce sont  des minutes dont une autre personne se verra amputée. A travers ce témoignage, Hella veut rappeler à chacun d'entre nous que tout le monde deviendra vieux, et qu'aujourd'hui, nous sommes terrifiés à l'idée de finir dans pareil institut, pareilles conditions. Et pour cause. Il n'y a pas que le temps qui est compté. Les couches distribuées ont aussi un quota. Passé ce dernier, les résidents peuvent macérer durant de nombreuses heures dans leurs excréments sans que personne ne puisse rien y faire. Les repas se voient réduits, servis au gramme près pour faire des économies sur le budget, quitte à créer de graves carences alimentaires aux personnes âgées. Les EHPAD fonctionnent comme des usines. C'est un travail à la chaîne. Pas de temps, pas d'humanité, pas de lien...Et si par malheur, des membres du personnel tentent de dénoncer ces manquements honteux, ils se retrouvent dans le cas de Hella : licenciés pour insubordination. Sa faute : avoir demandé une protection supplémentaire pour une résidente touchée par une infection urinaire. Comment un pays tel que la France peut en arriver là ? Les personnes âgées d'aujourd'hui ont bien souvent vécu la guerre et les privations et méritent d'être traitées dignement et avec respect dans leurs derniers jours. Or, les grands groupes dirigeant les EHPAD ne sont aucunement empathiques et jamais en contact avec les patients. Hella le dit si bien. Il y a un manque de gens, de moyens et de bonne volonté. Ce livre dénonce les failles de l'Etat à subvenir et prendre en charge nos aînés, qui, comme nous, ont des désirs, des envies, des hobbys. Tout cela est anéanti une fois enfermés entre ces murs. Hella a longtemps été boycottée par les EHPAD après son licenciement car étiquetée lanceuse d'alerte. C'est là que l'on prend conscience que les établissements refusant de l'embaucher avaient sans doute tous quelque chose à se reprocher. Sinon, pourquoi ne pas lui ouvrir les portes et avoir la chance d'embaucher quelqu'un de compétent et passionné ? Dans son dernier chapitre, Hella donne sa vision de l'EHPAD parfait et fait des propositions parfaitement réalisables. Encore faut-il que le gouvernement en donne les moyens...

Balises (1)
Rouge
Cultura Terville
3 Réponses 3
‎03-12-2021 22:25

Re: AVIS Le scandale des EHPAD - Hella Kherief

@deepestblue Ce témoignage fait froid dans le dos.

‎04-12-2021 14:20

Re: AVIS Le scandale des EHPAD - Hella Kherief

Très. Je me demandais si c'était un bon choix de livre pour le défi de Noël mais comme il a une couverture entièrement rouge, j'ai dis que ça passerait. En revanche, le thème est loin d'être féérique. J'incite tout le monde à le lire. Personnellement, je me fais la promesse de ne jamais mettre ma mère dans pareil institut si elle venait à décliner un jour. C'est terrifiant. @LeaCultura 

‎04-12-2021 15:46

Re: AVIS Le scandale des EHPAD - Hella Kherief

Bonjour @deepestblue , @LeaCultura  EHPAD, Clinique et Hôpital le bien être des patients et des familles  n'est plus une priorité. Seul la rentabilité compte. Durant le covid les visites limitées des familles arrange bien. Je voyais des soignants dans les bureau, les accueilles ou  dans les services concentrée sur leur smartphones plutôt que répondre au patients. 

 

Dans certain services une personne complétement dépendante  est souillé on vous fais comprendre qu'il ne vont pas s'amuser à le changer tout le temps car il n'on pas que sa à faire. Je l'ai vécu hélas pour un proche. 

 

 

Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >